samedi 28 mars 2015

Mini Transat / Simon Koster, Damien Cloarec, Julien Pulvé, ils seront 82 marins au départ en septembre

Le 19 septembre prochain, ils seront 82 concurrents à s’élancer à l’assaut de l’Atlantique pour la 20e édition de la Mini Transat. Comme en 2013, c’est de Douarnenez que la course prendra le départ.


La Mini Transat 2015 se prépare.
Credit :  J.Vapillon / Mini Transat 2013

Un plateau riche en proto
Avec 78 coureurs préinscrits, la Mini Transat a de nouveau la garantie de faire le plein. On y retrouve quelques uns des animateurs du classement proto de la dernière édition comme Michele Zambelli ou Ludovic Méchin qui reviennent tenter leur chance. Ils seront rejoints par quelques animateurs de la Classe Mini, transfuges des bateaux de série au prototype, tels Clément Bouyssou ou Davy Beaudart.


Simon Koster et son proto à l’étrave arrondie
Autre concurrent qui passe d’un bateau de série à un proto à l’étrave arrondie, le Suisse Simon Koster. Il achèvera bientôt la construction de son prototype à étrave de scow. « Les plans du Mini sont de Mer Forte. Outre son étrave arrondie, mon Mini présentera d’autres innovations mais je ne veux pas tout dévoiler avant la mise à l’eau ! La construction a débuté fin septembre à Lorient. Le bateau est actuellement en Suisse pour recevoir l’aménagement intérieur ainsi que l’accastillage. Mon objectif est de le mettre à l’eau fin avril pour m’aligner au départ de la Mini en Mai, le 4 mai ».


En série
On suivra de près la confrontation entre les Nacira, dominateurs en 2013 et emmenés par Damien Cloarec, Jonas Gerckens et Patrick Girod, les Argo avec comme chef de file Tanguy Le Turquais et les deux derniers-nés (sous réserve qu’ils obtiennent le statut de bateau de série), les Pogo 3 et les Ofcet de Ian Lipinski ou Julien Pulvé.

Au delà des aspects sportifs, c’est toujours l’éclectisme de la flotte qui marque les esprits : un tiers des solitaires engagés en prototype, 13 nationalités différentes de la vieille Europe à la Chine ou la Russie en passant par l’Estonie. Seules trois femmes sont actuellement préinscrites, toutes étrangères.

Par la rédaction
Source : Mini Transat

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?