mardi 19 novembre 2019

La Brest Atlantiques vue par Armel Le Cléac'h : "je suis très attentif aux performances de chaque Ultim"

Revenu de Salvador de Bahia où il a terminé à la sixième place de la Transat Jacques Vabre en Imoca avec Clarisse Crémer sur Banque Populaire X, premier bateau à dérives sur la ligne d'arrivée, Armel Le Cléac’h n’a pas manqué de suivre « Brest Atlantiques », lui qui attend pour 2021 son futur trimaran Ultim, Banque Populaire XI. Il livre son analyse de la première partie de course.

Crédit : V Curutchet

Presque tous à quai à Bahia après avoir bouclé la Jacques Vabre, deux équipages toujours en mer

C’était la fête hier soir au Terminal Nautico de Salvador de Bahia. Comme cela avait eu lieu pour les Multi50 et IMOCA la semaine passée, le public célébrait les Class40. La soirée se prolongeait tard dans la nuit pour accueillir d’abord #Attitude Manche, 18ème de cette Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre. Satisfaction pour Mathieu Louchart qui boucle sa première transat à 17 ans. 


Crédit : JML Liot


Après la casse du safran tribord, Sodebo Ultim 3 de Thomas Coville perd l’arrière du flotteur sur la Brest Atlantiques

Hier, l'équipage de Sodebo Ultim heurtaient un OFNI, entraînant la casse du safran tribord. Après avoir assuré le gréement, ils ont perdu l'arrière du flotteur tribord. Le trimaran se trouve actuellement à 880 milles de Cape Town où l’escale technique s’organise pour l’accueillir d’ici 48 heures. "Très vite, la partie arrière du flotteur se dégrade à vue d’œil, la mer venant s’engouffrer dans le trou où logeait la tête de safran. Les deux marins sécurisent le gréement si un de ses points d’ancrage venait à être fragilisé par la suite."


Crédit : E Stichelbaut



Francis Joyon repart sur l'Asian Tour, son équipe monte à bord, direction Ho Chi Minh pour IDEC SPORT

Douze jours après avoir bouclé le premier acte de son IDEC SPORT ASIAN TOUR, pulvérisant de plus de 6 jours le record de La Mauricienne, Francis Joyon s’attaque à présent au deuxième morceau de son périple asiatique. Une nouvelle tentative de record, en équipage cette fois. Il s’élancera jeudi matin depuis l’île Maurice pour un parcours depuis l’océan Indien, vers la mer de Chine, le Vietnam et sa capitale Ho Chi Minh Ville. 


Crédit : Fred Cusin / Aléa / IDEC SPORT

Macif réduit l'écart avec le leader de la Brest Atlantiques Gitana 17, Cape Town entre mercredi et jeudi

Après Edmond de Rothschild à 1h45 et MACIF à 8h30, Sodebo Ultim 3 puis Actual Leader ont à leur tour franchi lundi la longitude de Gough Island à la limite de la zone d’exclusion des glaces, respectivement à 18h50 et 19h30. Yves Le Blevec et Alex Pella se sont emparés peu après de la troisième place aux dépens de Thomas Coville et Jean-Luc Nélias, accusant une casse de safran. La mi-course a été atteinte par la totalité de la flotte.


Credit : A.Courcoux



lundi 18 novembre 2019

Arrêt à Cape Town pour Sodebo Ultim 3, Thomas Coville et son Team pourront y évaluer les possibilités de réparations

Cette nuit, au milieu de l’Atlantique Sud, Sodebo Ultim 3 a percuté un OFNI. Thomas Coville et Jean-Luc Nélias ont rapidement arrêté le bateau pour constater les dommages causés par le choc sur le safran tribord. Ils ont contacté leur équipe à terre afin de dresser un premier diagnostic. Dans la journée, la décision a été prise de s’arrêter à Cape Town.


Credit : M.Keruzoré


Ralenti sur la Brest Atlantiques, Franck Cammas : "Les quarantièmes rugissants ne sont pas très rugissants"

Toujours leader de « Brest Atlantiques », le Maxi Edmond de Rothschild, après avoir passé lundi à 1h45 (heure française) la longitude de Gough Island, évolue désormais entre un anticyclone et la zone interdite des glaces, ce qui va l’obliger à quelques empannages. Derrière, le trimaran MACIF reste à l’affût, tandis que Sodebo Ultim 3 est ralenti par la casse de son safran tribord, ce qui devrait permettre à Actual Leader de revenir sur lui.


Crédit : E Stichelbaut