Dernier entrainement en faux solo pour Charlie Dalin, Sam Davies, Kevin Escoffier, ... objectif Vendée Globe

Dernier stage au large pour les IMOCA avant le départ du Vendée Globe. Les marins du Pôle Finistère Course au Large peaufinent leurs derniers réglages.


Crédit : Pole FCL


Le village du Vendée Globe ouvrira ses portes le 17 octobre, le public devra effectuer une réservation en amont

La course au large en solitaire est l’un des sports les plus adaptés au respect des gestes barrière. À terre, l’accueil du public aux Sables d’Olonne n’en reste pas moins un challenge pour les organisateurs du Vendée Globe. Evénement populaire, son public est une composante essentielle et historique de la course. Depuis des mois, l’organisation de l’événement travaille de concert avec l’ensemble des parties prenantes de l’événement et les autorités compétentes afin de rendre possible la présence de celui-ci dans ce contexte.

 
Crédit : JM Liot



Le Village ouvrira bien ses portes le 17 octobre prochain, mais son accès sera soumis à un dispositif adapté aux mesures sanitaires en vigueur :

La capacité d’accueil du Village sera limitée à 5 000 personnes en même temps, avec une gestion des flux en temps réel et un sens de circulation imposé dans les espaces clos.

L’accès au village est gratuit, mais le public devra effectuer une réservation obligatoire en amont de celui-ci. Les modalités d’inscription seront communiquées prochainement.

Le port du masque sera obligatoire tout comme le respect de l'ensemble des gestes barrière dès l’entrée du village.

Un protocole sanitaire spécifique est mis en place pour les skippers et leur entourage proche, avec notamment un confinement strict 7 jours avant le départ.

Un protocole sanitaire pour l’organisation, les teams ainsi que les médias, avec l’obligation de présenter un test PCR négatif daté de moins de 72H pour accéder au village. 

Une Organisation agile, en lien étroit avec les autorités compétentes, afin de s’adapter en permanence à l’évolution de la situation.

Source : O Connection

Nicolas Troussel s'active pour peaufiner Corum, le Vendée Globe n'attend pas

 

La dernière phase préparatoire au Vendée Globe 2020 a commencé pour CORUM L’Épargne, skippé par Nicolas Troussel. À moins de deux mois du grand départ aux Sables d’Olonne, c’est le point d’orgue d’un travail intense effectué depuis 18 mois par le skipper et toute l’équipe, en dépit d’un calendrier bouleversé par la crise sanitaire. L’objectif est clair : se présenter avec un bateau dernière génération et dans les meilleures conditions possibles pour le Vendée Globe. 


Credit : Polaryse


Le Vieux-Port de Cannes accueille une soixantaine de voiliers d’exception pour les Régates Royales

Une soixantaine de voiliers d’exception sont attendus en baie de Cannes du 20 au 26 septembre. Le coup d’envoi des Régates Royales, rendez-vous incontournable du Yachting Classique, vient d'être donné. 

 

© Régates Royales de Cannes

Stand-by dans trois semaines, Thomas Coville et Sodebo Ultim 3 enchainent les entrainements - Vidéo

 

Thomas Coville et son équipage enchaînent les entraînements pour préparer le Trophée Jules Verne cet hiver. Retours en images sur leurs 4 derniers jours de navigation : du vol, des manœuvres et du drone. Objectif : "Aller pousser le bateau dans ses retranchements." 




Crédit : E Stichelbaut

Clarisse Crémer tout schuss vers le Vendée Globe : "J’ai montré que j’étais capable"

 

Peaufiner les derniers réglages sur l’eau, approfondir ses connaissances sur le parcours… Les semaines sont chargées pour Clarisse Crémer à moins de deux mois du départ du Vendée Globe, le 8 novembre aux Sables d’Olonne. "Je n’arrive pas encore à me projeter dans l’effervescence du départ."


Crédit : M Keruzoré



Clap de fin sur la Solitaire 2020, Armel Le Cléac’h, Fred Duthil et Tom Laperche, le podium de la 51ème édition

La Solitaire du Figaro 2020 s’est achevée ce dimanche par la remise de prix qui a consacré Armel Le Cléac’h (Banque Populaire), désormais triple vainqueur, Kevin Bloch (Team Vendée Formation), premier bizuth, et Tom Dolan (Smurfit Kappa), qui a reçu le Vivi Trophy du meilleur étranger. 


Crédit : A Courcoux