Initiatives Coeur au large de Lorient, les premières navigations du nouvel IMOCA de Sam Davies en images

Le nouvel IMOCA Initiatives Coeur prend son envol. Sam Davies et son équipe ont largué les amarres la semaine dernière pour découvrir ce nouveau foiler, né le 30 juillet dernier. Images 

Crédit : Initiatives Coeur

Départ du prologue de la Golden Globe Race, Damien Guillou et ses concurrents attendus aux Sables d'Olonne demain

Damien Guillou, skipper du Rustler PRB, a quitté Gijón dimanche après-midi avec les 14 concurrents de la Golden Globe Race. Cap sur Les Sables d'Olonne et le prologue de ce Tour du Monde sans escale et en solitaire. Il s'agit de la dernière répétition et première confrontation pour les mains avec une bonne partie de la flotte qui s'élancera le 4 septembre pour la Golden Globe Race.

Crédit : PRB

« Raconte-moi ta Fastnet, histoires de marins normands et d’ailleurs » - Vidéo

 

Pour l'anniversaire de la Rolex Fastnet Race, les organisateurs de l’arrivée produisent un documentaire mettant en valeur toutes les histoires autour de la course. Ce docu-film, baptisé « Raconte-moi ta Fastnet, histoires de marins normands et d’ailleurs », est réalisé par le Normand François Dourlen. A cette occasion, les marins normands et d’ailleurs sont appelés à partager leurs meilleurs souvenirs ou anecdotes de course. Charlie Dalin, vainqueur de la dernière édition en IMOCA est d’ailleurs le premier à s’être prêté au jeu aux côtés des jeunes manchois Martin Louchart et Clara Fortin.


Crédit : Studio Borlenghi

La Transat Paprec partira le 30 avril, Transat en double et mixte, les inscriptions sont ouvertes - Figaro

 

La Transat Paprec (ex Transat en Double - Concarneau - Saint-Barthélemy, et Transat AG2R La Mondiale), propose tous les deux ans à des duos de s’affronter sur l’Atlantique à bord des Figaro. L'édition 2023 signe l’arrivée de deux nouveautés majeures : pour la première fois depuis sa création, son format devient 100% mixte, une initiative portée notamment par l’équipe organisatrice et un nouveau Partenaire Titre : le groupe Paprec. 

 

Crédit : A Courcoux

Pierre Le Roy s’est imposé, ce dimanche 14 août : « Ça clôt de la plus belle des manières mon histoire en Mini 6.50 ! »

 

Après avoir remporté la première étape et établit, dans le même temps, un nouveau record de la distance parcourue en 24 heures en Mini 6.50 avec un total de 308 milles, Pierre Le Roy s’est une nouvelle fois imposé, ce dimanche 14 août, dans la manche retour. A 7h23, le skipper de TeamWork a en effet bouclé les 1 270 milles du parcours entre l’île de Faial et la Vendée avec une vingtaine de milles d’avance sur son poursuivant le plus proche, réalisant ainsi un sans-faute dans l’épreuve. Un succès qui clôt de la plus belle des manières quatre années sur le circuit des Mini 6.50 et qui, il l’espère, va désormais lui permettre de voir plus grand !

 

Crédit : V Olivaud

Dénouement demain pour les Proto de la Les Sables - Les Açores, Pierre Le Roy et Jacques Delcroix attendu en 8h et 10H

 

Alors que les leaders de la deuxième étape de la 9e Les Sables – Les Açores – Les Sables sont désormais passés sous la barre des 200 milles restant à parcourir, le dénouement demeure toujours aussi incertain. Qui de Pierre Le Roy (1019 – TeamWork) ou de Jacques Delcroix (753 – Actual) va finalement s’imposer dans ce second round ? La réponse est attendue demain entre 8 heures et 10 heures.

Crédit : O Blanchet

Option Nord favorable sur la Les Sables - Les Açores, "des écarts très faibles", ETA dimanche matin

 

Comme attendu, depuis hier, les nordistes de la Les Sables - Les Açores profitent de conditions plus favorables que leurs adversaires au centre et au sud. Propulsés par un flux de secteur nord-est soufflant à une douzaine de nœuds, ils cavalent à 7 nœuds de moyenne, soit entre un et trois nœuds plus vite que leurs rivaux. Jacques Delcroix (753 – Actual) et Uros Krasevac (759 – Ashika II) occupent les deux premières places chez les Proto tandis qu’Alessandro Torresani (1012 – Porco Roso) s’est lui, emparé des commandes chez les bateaux de Série.

 

Crédit : O Blanchet