dimanche 8 décembre 2019

Quentin Delapierre et Manon Audinet qualifient le Nacra 17 pour les Jeux Olympiques

Cette semaine, les meilleurs équipages mondiaux de 49er et Nacra 17 se sont affrontés dans la baie d’Auckland lors des championnats du monde 2019. Le jeune duo de Nacra Quentin Delapierre et Manon Audinet qualifie la France pour les Jeux Olympiques. En 49er, Lucas Rual et Emile Amoros signent une belle semaine en terminant 7ème. Désormais 8 des 10 séries olympiques sont qualifiées pour les Jeux, avec encore 2 possibilités d’aller chercher les sélections ces prochains mois pour les 49er féminin et le Finn.


Crédit : Sailing Energy


De Brest à Charleston, Ultime, Imoca, Multi50 et Class40 attendus sur The Transat 2020

Connue historiquement sous l’appellation OSTAR ou « transat anglaise », The Transat CIC change de braquet pour fêter les soixante ans de la création de cette première course océanique en solitaire. De Brest à Charleston, la cinquantaine de solitaires, répartis dans quatre catégories, va devoir travailler en amont pour cerner les spécificités de ce tracé de plus de 3 000 milles.


Crédit : Lloyd Images

Camille Lecointre et Aloïse Retornaz Marins de l'Année 2019 : "Un truc de dingue"

Ce samedi 7 décembre, l’équipage féminin de voile olympique (dériveur double 470) Camille Lecointre et Aloïse Retornaz, a été élu « Marin de l’Année 2019 » pour son année exceptionnelle : victoire sur le Test Event Olympique, 3ème du championnat du Monde et 1ère du championnat d’Europe. Le « Marin de l’Année » a été désigné par un jury d’experts, présidé par Catherine Chabaud, ainsi que le vote du public. Le Trophée de l’espoir de l’année 2019 a été remis à Fabien Pianazza, champion du monde junior en RS :X.



Credit : JM Liot



samedi 7 décembre 2019

Le Salon Nautique de Paris est lancé, Cammas, Caudrelier et Schwartz au rendez-vous pour l'ouverture

La 59è édition du Salon Nautique International de Paris a été inaugurée ce samedi en présence d’Annick Girardin, Ministre des Outre-Mer, Yves Lyon-Caen, Président de la Fédération des Industries Nautiques (FIN), Alain Pichavant, Commissaire Général du Nautic et Samuel Le Bihan, parrain du Nautic 2019. Marquée comme chaque hiver par de nombreuses présentations, conférences de presse et remises des prix, cette première journée a fait le plein d’événements comme de public. 


Crédit : AFP

Macif et Actual Leader sur le podium de la Brest Atlantiques près de 3 jours après Gitana 17

François Gabart et Gwénolé Gahinet ont pris la deuxième place de « Brest Atlantiques ». MACIF a coupé la ligne d’arrivée ce matin à Brest près de trois jours après le vainqueur Gitana 17. Quatre heures 45 minutes et 32 secondes plus tard, à 12h29, Actual Leader (Yves Le Blevec/Alex Pella) a pris la troisième place et clôturé la course. "Ce n’était pas simple mais on voyait qu’on pouvait naviguer jusqu’à Brest avec un niveau de sécurité satisfaisant et jouer cette deuxième place."


Crédit : A Courcoux



Le Tour Voile dévoile son parcours 2020, de Dunkerque à Nice en passant par Arzon et le lac de Serre-Ponçon

Le Tour Voile s'est dévoilé une nouvelle fois los du Nautic de Paris. Si les ingrédients qui ont fait son succès au fil des ans seront toujours réunis, cette 43e édition proposera également des nouveautés. Amateurs aguerris, grands espoirs et champions confirmés se retrouveront ainsi du 3 au 19 juillet prochains pour une nouvelle confrontation sans répit de 17 jours sur les plus beaux et difficiles plans d’eau français.


Crédit : JM Liot


Enchaînement d'avaries sur Macif, Francois Gabart et Gwénolé Gahinet terminent second de Brest Atlantiques

Après 31 jours 20 heures 43 minutes et 50 secondes de mer, François Gabart et Gwénolé Gahinet ont pris la deuxième place de « Brest Atlantiques ». Le trimaran MACIF a coupé la ligne d’arrivée au large de Brest samedi à 7h43’50’’, 2 jours 21 heures 19 minutes et 4 secondes après le vainqueur, le Maxi Edmond de Rothschild, il aura parcouru 17 890 milles, à 23.4 noeuds de moyenne. Actual Leader (Yves Le Blevec/Alex Pella) est attendu en fin de matinée pour compléter le podium. Les mots à l'arrivée.


Crédit : A Courcoux