mercredi 16 mars 2016

Extreme Sailing Series / L'heure de la rentrée a sonné, les GC32 vont entrer dans l'arène à Mascate

Alors que la saison 2016 débute à Mascate cette semaine, les Extreme Sailing Series™ entrent dans une nouvelle dimension : ils passent aux foils. Huit équipes et 40 marins issus de 14 pays différents retournent sur le splendide parcours de golf d’Almouj sous le soleil d’Oman pour quatre jours d’une belle bataille jusqu'au 19 mars. Le spectacle devrait être au rendez-vous en GC32 !


Credit : Lloyd Images

L'arrivée des foils !
La nouvelle saison des Extreme Sailing Series marque non seulement l’arrivée des foils à bord des catamarans GC32, mais aussi des innovations dans le format des régates, y compris une nouvelle course côtière et du match-race, qui s’ajoutent à la formule originale de la série.

Ce mercredi, les bateaux concourront au large de la superbe vieille ville de Mascate avant de revenir à Almouj lors d’une course côtière de 20 km, soit la course la plus longue de l’histoire des Extreme Sailing Series.


Une année pivot
« 2016 est une année pivot pour nous, » déclare le directeur de l’épreuve Andy Tourell. « Nous avons des bateaux neufs, quelques nouveaux parcours. Il est maintenant temps pour les équipages de nous montrer ce dont ils sont capables. »

Parmi les prétendants, on retrouvera les champions d’Alinghi skippé par Ernesto Bertarelli, qui viendront chercher leur troisième titre sur ce circuit.

Après son succès en 2015, Leigh McMillan, ancien skipper de The Wave, Muscat, sera de retour sur l’eau à Oman. Cette fois à bord du bateau Land Rover BAR Academy, il aidera les jeunes talents de son équipage à apprendre les ficelles du métier, y compris au skipper Bleddyn Môn.


"Le stade vélique, presque une discipline à part"
Bien que certaines équipes, comme Alinghi, aient déjà l’avantage d’avoir fait une saison complète en GC32, Neil Graham, directeur technique chez OC Sport, reste convaincu que le format des régates en stade nautique réservera des surprises. « L’expérience peut être un avantage au départ mais personne ne peut savoir comment les bateaux vont se comporter dans le cadre unique du stade vélique des Extreme Sailing Series. Les manches courtes rendent la tactique sur un bateau à foils très différente par rapport aux autres formats de course. Le stade vélique est presque une autre discipline à part entière », conclut-il.

La compétition débutera le mercredi 16 mars avec une course côtière face à la vieille ville de Mascate avant que les équipages ne commencent les régates en stade nautique à partir du jeudi 17 mars.


Le plateau – Extreme Sailing Series™ Act 1, Muscat
Alinghi (SUI)
Land Rover BAR Academy (GBR)
Oman Air (OMA)
Red Bull Sailing Team (AUT)
Sail Portugal (POR)
SAP Extreme Sailing Team (DEN)
Team Turx (TUR)
CHINA One team (CHI)

Retrouvez les équipages ici (EN) :

http://scanvoileinenglish.blogspot.fr/2016/03/exss-to-go-foiling-in-muscat-with-gc32.html#.VuRKVPnhDIU


Par la rédaction
Source : OC Sport

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?