vendredi 1 avril 2016

IMOCA / Initiatives Cœur remis à l’eau, Tanguy de Lamotte reprend la mer : "Tout doit être réfléchi"

Initiatives Cœur est de retour à l’eau. Après la sortie du hangar et son quillage mardi à Lorient, l’IMOCA de Tanguy de Lamotte a retrouvé l’eau mercredi. Le marin va pouvoir reprendre ses entraînements et lancer sa saison sur la Transat "New York-Vendée". Puis à la fin de l’année, place au Vendée Globe !


Tanguy de Lamotte va reprendre les entraînements avant le Vendée Globe.
Credit : E.Allaire

Fiabilisation
Du gréement aux voiles, en passant par la coque, le voilier a été examiné dans les moindres recoins. Une attention particulière a été vouée au système de fixation de safran, qui, pour la seconde fois en course, a causé des tracas à Tanguy de Lamotte, obligé de faire de la stratification par gros temps. « On ne laisse pas de place à l’expérimental sur le Vendée Globe, tout doit être réfléchi et validé en amont, » précise le skipper.

Les pièces d’accastillages ont, quant à elles, été démontées, nettoyées et vérifiées. « Beaucoup d’autres détails ont été optimisés, des détails qui comptent et qui permettront d’aller vite plus longtemps et sans se faire de mal. » 


Préparation physique
Depuis début janvier, ce sont trois rendez-vous hebdomadaires que Tanguy de Lamotte s’impose : 2 séances de renforcement musculaire coachées par Stéphane Eliot et 1 séance de natation, auxquelles s’ajoutent les traditionnelles sorties plaisir en vélo et en kitesurf.


Point météo
Côté météo, l’expérience d’un premier Vendée Globe est, là aussi, riche en enseignements. Les rendez-vous réguliers avec Christian Dumard prennent un nouveau sens, le marin visualise désormais les phénomènes rencontrés tout au long du parcours.


Un coeur tout neuf
Le Vendée Globe sera à nouveau l'occasion d'une grande campagne de sensibilisation pour pouvoir sauver toujours plus d'enfants. Grâce aux sponsors-mécénes Initiatives et K-LINE, 73 enfants vivent désormais avec un coeur tout neuf.

Pour le skipper et son Team, une envie dévorante : être déjà au 6 novembre, jour du départ du Vendée Globe !




Images : E Allaire
Sources : L.Hardy - ScanVoile

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?