mercredi 31 août 2016

Douarnenez Horta Solo / Yoann Richomme au Nord, Gildas Morvan au Sud, les routes divergent

Profitant du vent mollissant, les solitaires de la Douarnenez Horta Solo n’ont pas hésité à récupérer des forces pour la deuxième moitié du parcours à venir. Après quatre jours de course, le corps vient rappeler aux marins que l’épreuve s’apparente plus à du demi-fond qu’à un sprint. Se refaire une santé devient donc indispensable. Pour la première fois depuis le départ, des options franchement marquées semblent se dessiner. 


Credit : F.Van Malleghem/Douarnenez Horta Solo


Route Sud
Les logiciels de routage incitent à descendre au sud de la route pour deux raisons : tout d’abord, cet écart avec la route directe permet de garder le spinnaker et de continuer d’avaler des milles à bonne vitesse.

En se positionnant ainsi, les Sudistes espèrent tirer bénéfice de la prochaine bascule attendue des vents vers le nord-est. Quand le vent mollira, l’angle un peu plus serré pourrait permettre de continuer de progresser correctement. C’est le choix qu’a fait la majorité de la flotte : Nicolas Lunven (Generali) fidèle à ses habitudes, a fait ce choix sans toutefois le pousser à l’extrême. Sébastien Simon (Bretagne CMB Performance), Anthony Marchand (Ovimpex – Secours Populaire) et Charlie Dalin (Skipper Macif 2015) l’accompagnent avec succès puisque les quatre hommes occupent les quatre premières places du classement provisoire.

D’autres ont préféré forcer leur trajectoire l’instar de Gildas Morvan, (Cercle Vert), le plus méridional de tous.


Yoann Richomme sur la route directe
Enfin, deux coureurs ont fait le choix de la route directe, plus nord : Yoann Richomme (Skipper Macif 2014) et Arnaud Godard-Philippe (Faun Environnement – Martinique Destination Voile). Un pari qui convient bien au tempérament d’attaquant de Yoann Richomme qui répète à l’envi qu’il préfère être à l’initiative que subir.


Pierre Queroga (Skipper Espoir CEM), 11e : "Dans 3h contournement du WP virtuel n°2, aujourd'hui je vais encore essayer de me reposer car beaucoup, beaucoup, beaucoup de choses vont se passer d'ici la prochaine porte virtuelle non loin des Açores ! Je m'attends à un possible regroupement de la flotte dans les jours à venir."


Classement à 17h (TU+2)
1 Yoann Richomme (Skipper Macif 2014) à 940 milles de l’arrivée
2 Charlie Dalin (Skipper Macif 2015) à 0 mille
3 Nicolas Lunven (Generali) à 0 milles
4 Sébastien Simon (Bretagne CMB Performance) à 1 mille
5 Xavier Macaire (Chemins d’Océans) à 2 milles​​​​​​​

Retrouvez la cartographie ici

Par la rédaction
Source : PF Bonneau

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?