samedi 17 septembre 2016

Glisse / La Torche Windsurf s'enflamme, "On va disputer la finale à La Torche" dixit Pierre Mortefon

Forts du succès de l’édition 2014 de La Torche Windsurf, Aloha Attitude et le Cercle Nautique de Loctudy accueilleront à nouveau l’élite mondiale du windsurf sur le spot mythique de la Pointe de la Torche du 22 au 30 octobre prochain. Si pour les wave riders et wave rideuses, le titre se jouera à Hawaii sur le NoveNove Maui Aloha Classic, c’est à La Torche que sera sacré le champion du monde de slalom masculin.


Crédit / E Bellande

Conquis par le spot, les superbes conditions et l’engouement du public qui s’était déplacé en masse il y a deux ans, tous les riders ont hâte de revenir défier les vagues du pays bigouden.

La finale du PWA World Tour pour les hommes en slalom
Après un début de saison bien rempli, les slalomeurs disputeront la finale du PWA World Tour à La Torche pour la première fois de l’histoire du windsurf. Une aubaine pour les Français, menés par Pierre Mortefon (FRA-14), qui joueront à domicile pour cette ultime étape à la course au titre mondial. « On va disputer la finale à La Torche. On n’a quasiment jamais eu de finale en France métropolitaine. En 2014, le classement s’est joué sur la dernière étape. Ca serait vraiment top que ça se joue encore entre Français sur cette dernière épreuve, indique Antoine Albeau (F-192), champion du monde de slalom 2015 et actuel numéro 5 mondial. On a de grandes chances d’avoir des Français sur le podium. La France est actuellement la nation la plus forte sur la Coupe du Monde. C’est exceptionnel d’avoir la finale du slalom à La Torche ».

Une première pour les femmes en vagues
Côté vagues, hommes et femmes disputeront sur les vagues du pays bigouden l’avant-dernière étape de la saison : une première pour les femmes, pour lesquelles La Torche Windsurf n’était pas inscrite au calendrier en 2014. Pour tous, La Torche Windsurf sera la dernière opportunité de marquer de précieux points avant le NoveNove Maui Aloha Classic (31 octobre au 13 novembre), qui se déroulera dans la foulée à Hawaii.

Si pour l’heure, c’est le vice-champion du monde 2015 Victor Fernandez Lopez qui domine les débats avec deux victoires au compteur, les Français auront à cœur d’inverser la tendance en montrant tout leur potentiel à domicile, à commencer par le champion du monde de vagues 2014 Thomas Traversa (F-3). « C’est super qu’on y retourne. En 2014, on avait eu une belle compétition avec de la houle, du vent, du monde et du soleil. Ca nous a réussi une première fois, et je suis sûr que ça va être top cette année. Et puis j’imagine que les gens vont revenir, vu le succès de l’édition 2014, se réjouit l’actuel numéro 6 mondial. En 2014, je suis allé en finale et j’avais une chance de gagner. Ca ne s’est pas fait. J’étais un peu déçu, mais j’étais super content d’être deuxième. C’est bien de pouvoir retourner là-bas et d’avoir une seconde chance. Ca serait top que ça soit un Français qui gagne. C’est bien d’avoir une épreuve à la maison ».

D’ici là, les riders ont deux épreuves au programme : Hvide Sande (Danemark) et Sylt (Allemagne) pour le slalom, Klitmøller (Danemark) et Sylt pour les vagues.

par la rédaction
Source : Rivacom

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?