mercredi 15 novembre 2017

Multi50 / Erwan Le Roux, attendu demain : "Nous nous sommes arrêtés à Fernando de Noronha pour réparer"

Victime de la casse de leur drisse de gennaker il y a deux jours dans le Pot-au-Noir, le Multi50 FenêtréA – Mix Buffet a fait un petit crochet, ce mercredi matin (heure de Paris). Erwan Le Roux et Vincent Riou ont profité de passer à proximité de l’île de Fernando de Noronha pour s’y abriter afin monter en tête de mât. Ainsi protégé des vagues, le skipper a pu installer une nouvelle drisse. "Nous avons fait au plus vite," raconte Erwan Le Roux. 


Crédit : E Le Roux


Une voile importante pour les derniers milles
« C’est la première fois que je suis confronté à ce type de pépin technique sur ce bateau. On analysera ce qui s’est passé une fois que l’on sera à terre mais en attendant, ce qui est important pour nous, c’est de pouvoir naviguer de nouveau sous gennaker car c’est avec cette voile que vont se jouer les derniers milles de la course jusqu’à Salvador de Bahia.»

Une heure et demie de réparation
« Au total, je pense entre une heure et demie et deux heures. J’ai dû passer 45 minutes dans le mât et à cela s’ajoutent le temps de traverser l’île et le bricolage. Nous avons fait au plus vite.»

Au taquet !
« On est au taquet pour la dernière ligne droite avant Salvador. Pour l’heure, on a un way-point assez loin au large. On ne devrait donc pas raser les côtes brésiliennes de trop près. L’arrivée ? Dans mon agenda, j’ai noté 15 TU (16 heure de Paris), demain. ».

Au programme désormais, les 450 derniers milles de cette 13e édition de la Transat Jacques Vabre pour la deuxième place. 

Arkema de Lalou Roucayrol est attendu demain en vainqueur Multi50 dans la matinée (HF).

Par la rédaction
Source : Rivacom