samedi 27 septembre 2014

Défi Azimut / Jérémie Beyou (IMOCA) et Sébastien Josse (Ultime) vainqueurs sur leurs terres

Hier soir s'élançaient les six IMOCA et les quatre Ultimes du Défi Azimut à Lorient. Après une nuit en mer, le plus rapide des monocoques à franchir la ligne était Maître CoQ de Jérémie Beyou. Chez les Ultimes, avantage aux MOD70. Dans de petits airs, les plus "petits" trimarans de 70 pieds ont fait la course en tête. Vainqueur Sébastien Josse et Gitana XV juste devant Sidney Gavignet et Oman Sail. Une belle répétition avant la Route du Rhum !





Les mots des marins (recueillis par Défi Azimut) :

Jérémie Beyou (Maître CoQ) vainqueur du Défi Azimut Imoca : « C’était super intense ! On s’est régalé ! On a fait beaucoup de manœuvres, de changements de voiles. En Imoca, si tu n’as pas la bonne combinaison de voile, tu t’arrêtes.
Ça a été très sport ! On était au contact tout le temps, il ne fallait pas faire d’erreur dans les manœuvres. Pour nous, ça reste un entrainement, faire premier ou deuxième, ne change rien, surtout qu’au final, François était devant, il a très bien navigué et c’est super honnête de sa part d’avoir déclaré forfait. On se retrouve toujours à batailler à quatre bateaux avec Macif, PRB et Safran. Ce qui compte c’est de voir qu’on est dans le rythme et qu’on a bien travaillé.
»

Sébastien Josse (Edmond de Rothschild), vainqueur en Ultimes : « On a beau s’entraîner en solitaire, le fait d’être en course change bien la donne. C’est vraiment sympa de se bagarrer avec les copains, tous groupés, surtout dans une météo idéale pour nos multi de 70 pieds : mer plate, 15 nœuds… Et avec un Sidney à quelques longueurs pour éviter de s’endormir ! C’était parfait ! Nous sommes bien sûr loin du rythme d’une transat sur un petit parcours de ce type, je n’ai pas dormi du tout et je ne suis surement pas le seul, mais c’est super riche d’enseignements. »

François Gabart (Macif), arrivé en tête des Imoca, mais forfait : « J’ai eu des soucis d’électronique. Mais ça a été réglé très vite finalement, et on a repris le match, mais comme je m’étais fait aider, je n’ai pas voulu passer la ligne d’arrivée. »

Crédit : Ch Favreau

IMOCA
1 Jeremie Beyou (Maitre CoQ) à 5 h 52
2 Marc Guillemot (Safran) 6h09
3 Vincent Riou (PRB) 6h13
4 Louis Burton (Bureau Vallée) 6h30
5 Armel Tripon (For Humble Heroes) 7h42 (souci électronique)
François Gabart (Macif) est arrivé à 5h52

Ultime 
1 Seb Josse (Groupe Edmond de Rothschild) 6h15
2 Sidney Gavignet (Oman Sail) 6h17
3 Yann Eliès (Paprec Recyclage) 6h37
4 Loick Peyron (Banque Populaire) 6h38

Par la rédaction
Source : ScanVoile

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?