vendredi 24 octobre 2014

ITW / Franck Cammas, deuxième derrière les Néo-Zélandais sur la Groupama Race

Pour sa première participation à la Groupama Race en Nouvelle-Calédonie, Franck Cammas et l'équipage du monocoque de 35 pieds Keel Bill se sont octroyés une belle deuxième place derrière les néo-zélandais de Crusader après quatre jours passés mer. Interrogé à son retour à terre, le skipper Groupama nous livre ses impressions.


Franck Cammas, 2e de la Groupama Race en Nouvelle-Calédonie.
Credit : Th.Bouvet


Le parcours
« C'est une grande banane de 600 milles en ligne droite mais dans les faits, on en a parcouru près de 900 sur une mer souvent chaotique et dans un vent assez puissant de 25 à 30 noeuds. Le moins que l'on puisse dire, c'est que tirer des bords sur un bateau de 11 mètres dans ces conditions est très inconfortable. Et dans tous les cas beaucoup plus que sur un Volvo 70 comme Groupama 4. Et, en plus, le paysage est à couper le souffle tant c'est beau ».


Crusader, le bateau vainqueur
« Crusader est un vrai petit bijou, tout carbone. Même ses haubans carbone étaient profilés, ce que nous n'avions pas le droit de faire sur la Volvo. C'est vraiment un superbe bateau, bien mené, très rapide au portant qui en a profité pour battre le record de l'épreuve en 3 jours et près de 19 heures».


L'équipage de Keel Bill
« Tout le monde est resté concentré pendant la course malgré la longueur du parcours. Certains ont eu le mal de mer mais sans que ca contrarie la marche du bateau. La nuit, nous n'étions pas vraiment au rappel max mais ils ont tous joué le jeu. C'était vraiment dur car c'est un petit bateau et rien n'est prévu pour vivre à bord quatre nuits de suite.  ».


Credit : F.Payet/Groupama Race

Classement général en temps réel :
1. Crusader arrivé en 3j 18h 54mn 6s
2. Keell Bill Groupama 3j 23h 49mn et 5s
3. Mange Mieux Bouge Plus 4j 4h 8mn 28s
4. Catch me OPT
5. Chairman Pao Production
6. BCI Radical Concept
7. XLR8 Province Sud

par la rédaction
Source : V Borde

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?