dimanche 22 mars 2015

Carnet de bord / Début d'étape difficile pour Charles Caudrelier : "Ca va accélérer et on doit être prêt"

Retour avec Charles Caudrelier sur les premiers jours de course depuis le départ d'Auckland. Une position Sud qui ne leur a pas souri jusqu'à présent. Carnet de bord.


Credit : V.Fraile


"Beaucoup d’efforts depuis 36 heures sur Dongfeng pour revenir. Malheureusement, nos quatre virements pour se décaler dans le sud n’ont pas payé. Aller tout droit était la solution et les trois leaders ont pris quelques longueurs d’avance. Dans notre groupe de sudistes (NDLR : SCA et Mapfre), on a beaucoup souffert de l’anticyclone et son vent instable.

Hier, on a été complètement arrêté dans une bulle sans vent. Nous avons perdu en deux heures plus de 10 milles sur SCA et 5 sur Mapfre.

Cette nuit, Mapfre semble avoir été victime d’une même bulle et en quelques minutes, nous lui sommes passés sous le vent. Cet après-midi, c'est SCA que j’aperçois de nouveau en me levant de ma sieste. Enfin du positif et on a retrouvé notre vitesse.

L’équipage profite de ces conditions anticycloniques pour se reposer. La sortie brutale de la Nouvelle Zélande associée pour certains au mal de mer nous a pris à froid après quatre étapes sous les tropiques. Dans 24 heures, ça va de nouveau accélérer et on doit être prêt. On a quelques milles a rattraper. 

A bord, la vie s’organise et nos amis chinois découvrent le froid. Il fait encore 15 degrés et ils sont déjà couverts comme dans le SUD. Il va falloir qu’ils s’habituent. Dans trois jours, l’eau et l’air seront à 5/6 degrés. Je les admire. Avec si peu d’expérience, avoir le courage d’être là et de tenir leur rôle à bord ! Je vois bien qu’ils sont inquiets, stressés mais ils voulaient être là et passer ce fameux caillou. 

Wolf vient de me demander combien de jours avant le Horn. Neuf, il a semblé rassuré et satisfait, neuf jours, cà ne l’effraie plus après quatre étapes. Il y a 5 mois, je me souviens encore de sa tête quand je lui annonçais neuf jours avant l’arrivée à CAP TOWN. Il était désespéré tellement il avait souffert sur cette première étape. A Auckland, c’était le plus motivé pour aller dans le grand sud. Il va sans doute le regretter par moment avant de franchir son premier cap Horn...


Classement à 9h40 UTC

Par la rédaction
Source : Dongfeng

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?