mardi 24 mars 2015

Figaro / Gwénolé Gahinet prêt pour sa deuxième saison, objectif Top 5 sur La Solitaire !

Gwénolé Gahinet, premier bizuth de La Solitaire du Figaro 2014, se concentre pleinement sur la préparation d’une année intense placée sous le signe de la navigation en solitaire. En 2015, le skipper de Safran-Guy Cotten visera le top 5 de La Solitaire. Ouverture de la saison vendredi avec la Solo Basse Normandie.


Crédit : E Allaire

Ouverture de la saison ce week-end
A quelques jours de la Solo Basse-Normandie à Granville, Gwénolé Gahinet est un skipper heureux. Le Lorientais s’est entraîné sans relâche tout l’hiver au Pôle Lorient Grand Large pour préparer sa deuxième saison à la barre du Figaro Safran-Guy Cotten. « Je suis motivé pour aller régater au contact de mes adversaires. L’année dernière, j’étais dans l’apprentissage et aujourd’hui, j’ai le temps de perfectionner les détails qui me rendront plus performant sur l’eau. C’est une phase de travail qui me plait beaucoup. », explique Gwénolé Gahinet.


Six courses en 2015 : "il faut naviguer pour être bon"
Epreuve reine du circuit Figaro, La Solitaire du Figaro s’élancera le 31 mai de Bordeaux et fera escale à Sanxenxo (Espagne), Concarneau, Torbay (Angleterre), et enfin Dieppe. « Sur La Solitaire, je vise le top 5. C’est peut-être ambitieux mais c’est faisable et c’est un objectif motivant », confie le skipper. Et si La Solitaire reste le principal objectif, Gwénolé Gahinet participera à l’ensemble des épreuves du championnat de France Elite de Course au Large en Solitaire. « Il n’y a pas de secret, il faut naviguer pour être bon et rien ne vaut la navigation en course ».

De nombreux stages à Lorient
La saison 2015 est essentiellement tournée vers le solitaire contrairement à l’année précédente avec La Transat AG2R La Mondiale, qui se court en double. Dès le mois de janvier, Gwénolé a enchaîné les stages au Pôle Lorient Grand Large accompagné du coach Tanguy Leglatin. « On a surtout travaillé les réglages de mât, des voiles. On va beaucoup plus dans le détail car c’est ce qui fait la différence sur une épreuve comme La Solitaire. L’endurance, je l’ai ! » sourit le skipper du Safran-Guy Cotten.

Rendez-vous le 26 mars à Granville pour la Solo Basse-Normandie !

Par la rédaction
Source : Mille et Une Vagues

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?