mercredi 18 mars 2015

IMOCA / JP Dick embarque Fabien Delahaye sur la Jacques Vabre : "Fabien est une valeur qui monte !"

Après avoir remporté la Transat Jacques Vabre avec Nicolas Abiven (2003), Loïck Peyron (2005) et Jerémie Beyou (2011), Jean-Pierre Dick embarque Fabien Delahaye à ses côtés à bord du nouvel IMOCA StMichel-Virbac. Le duo prendra le départ le 25 octobre prochain du Havre pour rallier Itajai (Brésil). Fabien Delahaye endossera le rôle de co-skipper mais collaborera aussi avec Jean-Pierre Dick sur tous les aspects de la performance à bord de StMichel-Virbac jusqu’au Vendée Globe.


Credit : A Pilpré


Jean-Pierre, pourquoi as-tu choisi Fabien ?
«Fabien est une valeur qui monte, c’est un marin de haut niveau ! Il a trusté les podiums en Figaro, il a une bonne expérience en navigation, un regard stratégique intéressant et a remporté la Transat Jacques Vabre en Class40. Humainement, il a une approche directe et on devine une motivation très forte. C’est aussi important que mon co-skipper soit impliqué dans l’optimisation de StMichel-Virbac dès la conception et ce jusqu’au Vendée Globe. »


Fabien, pourquoi as-tu accepté l’invitation de JP ?
« Je ne pouvais rêver mieux que d’intégrer un projet bien structuré comme celui-là : passionnant sportivement et technologiquement ! C’est une chance de pouvoir travailler sur l’optimisation d’un bateau neuf et de naviguer avec un grand marin. Cela correspond parfaitement à mes aspirations après 6 années en Figaro.

Je suis surtout fier d’avoir été choisi par JP. J’admire son parcours. Il a une énorme expérience du large, il a aussi cette dimension d’entreprise, de partage et de management que je trouve très intéressante.»


Quel va être ton rôle au sein du StMichel-Virbac sailing team ?
FD. « Au-delà de mon rôle de co-skipper de StMichel-Virbac, je vais travailler avec Jean-Pierre sur la performance au sens large : la mise en place des outils informatiques et électroniques, le design des voiles, le recueil et l’analyse des données de navigation, etc. L’objectif est de perfectionner l’ensemble de ces points pour que StMichel-Virbac soit « au top » le jour du départ du Vendée Globe. »

par la rédaction
Source : AC Meyer

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?