mercredi 14 octobre 2015

ITW / Rencontre avec Jules Delpech, préparateur de l'IMOCA Safran et ami de Morgan Lagravière

Il a intégré le Team Safran cette année avec l'IMOCA de Morgan Lagravière. Originaire de la Réunion comme son skipper, zoom sur Jules Delpech, jeune préparateur fraîchement arrivé dans l'équipe. "Ce qui me plaît par-dessus tout, c'est la technologie et la complexité du bateau. Nous sommes au quotidien dans l'innovation pure et c'est totalement grisant." Rencontre.



Jules Delpech, jeune préparateur de l'IMOCA Safran.
Credit : JM Liot / DPPI / Safran

Morgan et Jules, une histoire de famille
Originaire lui aussi de La Réunion, Jules Delpech a tiré ses premiers bords à cinq ans et demi sur l'océan Indien. A l'époque, Jules et Morgan Lagravière habitent dans le même quartier et se côtoient à l'école de voile de Saint-Paul.


"Je n'y connaissais rien en Figaro !"
Sélectionné en 2010 pour devenir le skipper du Figaro Team Vendée, Morgan Lagravière propose à Jules de devenir son préparateur. Les deux hommes déménagent en Vendée et s'installent en « coloc ». Depuis, ils ne se quittent plus !

« Morgan ne connaissait pas la course au large et moi, je n'y connaissais rien en Figaro. On partait tous les deux de zéro. Loin des pôles d'entraînement classiques de Lorient ou de Port-La-Forêt, nous nous sentions parfois un peu seuls mais nous étions libres de mener le projet comme bon nous semblait. » Morgan Lagravière termine premier Bizuth de La Solitaire du Figaro avant de monter à deux reprises sur le podium.


Le petit nouveau du Safran Sailing Team
« Quand Morgan a appris qu'il avait été choisi par Safran pour devenir le skipper du nouveau bateau, nous naviguions ensemble sur une régate de F18 à La Réunion. C'était une belle récompense ! En Figaro, on s'est toujours dit qu'il fallait se donner à fond car cela nous ouvrirait peut-être un jour les portes d'un grand projet », confie le préparateur.

Pour Morgan Lagravière, l'intégration de Jules au Safran Sailing Team s'impose alors comme une évidence : « L'aspect humain compte beaucoup pour moi dans une équipe et je sais que je peux avoir entièrement confiance en Jules », explique le skipper du monocoque Safran.


Au quotidien dans l'innovation pure
Après une saison aux côtés de Gwénolé Gahinet en Figaro, Jules Delpech a rejoint cet automne l'équipe de Saint-Philibert. Aujourd'hui, il a un rôle de préparateur polyvalent au sein du Safran Sailing Team : composites, accastillage, gréement, mécanique…, le jeune préparateur met toutes ses compétences et sa volonté au service du projet.

« Ce qui me plaît par-dessus tout, c'est la technologie et la complexité du bateau. Nous sommes les premiers à avoir navigué sur un IMOCA à foils et à découvrir ces nouvelles sensations. Nous sommes au quotidien dans l'innovation pure et c'est totalement grisant. En quelques mois, j'ai appris beaucoup plus qu'en quatre ans sur le circuit Figaro ! »


Par la rédaction
Source : Safran

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?