lundi 19 octobre 2015

Transat Jacques Vabre / Triple vainqueur de l'épreuve IMOCA, JP Dick repart avec StMichel Virbac

Longue de 5400 milles entre le Havre et Itajaí, la douzième édition de la Transat Jacques Vabre est LE rendez-vous phare de la saison pour la classe IMOCA. Fort de trois victoires en trois participations, Jean-Pierre Dick repart pour la quatrième fois avec StMichel Virbac, tout juste sorti des chantiers. Le triple vainqueur de l'épreuve se souvient.


Credit : A.Pilpré


Vainqueur en IMOCA en 2003, 2005 et 2011
2003 : La surprise
« On peut dire que nous avons créé la surprise sur cette édition. J’étais le Petit Poucet dans le port du Havre, et j’avais choisi de partir avec mon directeur technique Nicolas Abiven, inconnu au bataillon lui aussi. Les gens se demandaient un peu qui étaient ces deux types, avec ce bateau bleu et blanc. 

Le plus beau souvenir restera le moment où nous sommes sortis en tête au niveau du Portugal. Mettre un homme d’expérience comme Mike Golding dans notre sillage, ça n’était pas rien ! Nous avions creusé un écart colossal en gérant au mieux le passage d’une dorsale, et lorsque nous avons réalisé que nous pouvions gagner cette course, nous qui disputions notre première traversée de l’Atlantique, nous avons vécu un moment magique. »


2005 : la confirmation
« En 2005 Loïck Peyron m’avait fait un beau cadeau en acceptant d’être mon co-skipper. Loïck m’a appris plein de choses. C’est un marin qui apporte beaucoup de positif dans un projet. Il m’a enseigné une philosophie, une manière de fonctionner. C’était une belle aventure humaine, qui s’est prolongée jusqu’à la Barcelona World Race que l’on a gagnée en 2011. »


2011 : la consécration
« Je n’étais pas là en 2009, car je construisais mon bateau en Nouvelle Zélande. Cette fois je suis parti avec Jérémie Beyou. C’est un sportif de haut niveau, bosseur et talentueux comme il l’a montré en remportant trois Solitaires du Figaro. Je me souviendrai toujours de cette édition dans laquelle nous avons réussi à passer un coup de vent, alors que personne n’osait y aller. Nous sommes partis la fleur au fusil, et c’est passé ! Ce moment restera gravé. »

Cette année, Jean-Pierre Dick a choisi de s'associer à Fabien Delahaye (31 ans), vainqueur en titre en Class40 avec Sébastien Rogues.

Par la rédaction
Source : StMichel Virbac

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?