lundi 16 mai 2016

Le temps du "Voyage Transatlantique", les marins du Vendée Globe prennent la plume et racontent la mer

Le lancement du Voyage Transatlantique, parrainé par les Editions Gallimard, a été donné le 4 mai du Grand Prix Guyader à Douarnenez. Depuis, chaque jour, retrouvez sur le site du Voyage Transatlantique les textes des auteurs et ceux des marins. Sous l’œil attentif de François Seruzier, le directeur maritime de cette transat culturelle, cap sur New York. Huit écrivains de la maison Gallimard et huit skippers, qui sont engagés sur le Vendée Globe, auront alors croisé leurs regards. Tous ces textes seront publiés chez Gallimard à l’occasion du départ du Vendée Globe.


Credit :  F.Van Malleghem


Quelle aventure !
L’exercice proposé par Antoine Gallimard et les organisateurs du Grand Prix Guyader n’était pas des plus simples pour les marins du Vendée Globe qui, s’ils doivent maîtriser des dizaines de métiers, marin, météorologue, électricien, chasseur de budget, gérant d’entreprise, DRH, stratège…, n’ont jamais eu, en plus, à relater leurs épopées de manière sensible.

Certains d’entre eux, comme Fabrice Amedeo ou Kito de Pavant, aiment écrire, d’autres sont moins à l’aise… Et c’est tout l’intérêt de ce projet original, les inviter à se livrer davantage et différemment. Et le résultat est là ! Au travers leurs textes, ils se sont dévoilés et ont partagé un peu de leur histoire personnelle, de leurs craintes, de leurs rêves, de ce qui les conduits à affronter un tour du monde en course, seul, à la barre de leur bateau.


Extraits de mer...
Tanguy de Lamotte à bord d’Initiatives-Cœur : 
"Tout va bien à bord d'Initiatives-Coeur"... C'est une phrase que l'on entend souvent en course, pour commencer ou finir une communication avec la terre... Élément de langage à l'attention des concurrents ? Pas seulement. Pas vraiment. J'aime partager ce que je vis en mer, les bons moments comme les plus durs. 

J'ai conscience de la chance que j'ai de faire ce métier, de sentir le souffle de milliers de supporters fidèles à la cause de Mécénat Chirurgie Cardiaque qui me touche depuis tant d'années. Alors oui, en course ou en convoyage, en transat performance ou littéraire, en solitaire ou accompagné de mon équipe, "tout va bien à bord d'Initiatives-coeur".


Jérémie Beyou à bord de Maître coq : 
« Que faire ? Qu'écrire ? Qui suis-je ? D'où viens-je ?
Oooooh ! C'est donc cela le syndrome de la page blanche ! L'expérience, le concept sont concluants !

Je passe vraiment par ce terrible état vécu par chaque auteur devant sa page désespérément blanche, entre 35 relances de la maison Gallimard qui attend son prochain best seller ? ».


Fabrice Amedeo à bord de Newrest-Matmut : 
« Après avoir traversé la Baie de Quiberon en famille, puis la Manche avec des amis, et enfin l’Atlantique en course à 10 reprises, j’ai eu envie de repousser un peu plus loin mes limites, d’aller voir un peu plus loin ce qui se cache derrière cette ligne d’horizon qui m’appelle sans cesse. 

L’heure est venue de larguer les amarres pour l’aventure de ma vie : le Vendée Globe, le tour du monde en solitaire. L’océan me réserve sans doute à nouveau des obstacles, des déconvenues mais je sais que de magnifiques récompenses m’attendent aussi au fil des milles parcourus. Le large peut être douloureux et impitoyable mais gouter à ses charmes en rend immédiatement dépendant. Le large est une drogue dure.

Le gouter c’est l’aimer. Voilà sans doute pourquoi, tant que la vie m’en donnera la force, sans relâche, je repartirai ».

Les huit marins participants : Jérémie Beyou, Fabrice Amedeo, Bertrand de Broc, Yann Eliès, Morgan Lagravière, Tanguy de Lamotte, Stéphane Le Diraison, Kito de Pavant.

Pour en lire davantage :

voyagetransatlantique.grandprixguyader.com


Par la rédaction
Source : V.Guillou Le Bivic

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?