lundi 9 mai 2016

The Transat / François Gabart file vers la victoire, Macif attendu demain à New York, Thomas Coville s'accroche

The Transat touche déjà à sa fin pour les premiers Ultimes ! Demain soir (HF), sauf mauvaise surprise, François Gabart et Macif devraient passer la ligne en vainqueurs à New York. Quelques heures plus tard, Thomas Coville et Sodebo, pointés à 112 milles ce soir mais qui ne lâchent rien, devraient à leur tour en finir. Chez les IMOCA, même si Vincent Riou s'accroche ferme, Armel Le Cléac'h prend doucement le large.



Selfie de François Gabart sur Macif à quelques heures de l'arrivée de The Transat.
Credit : François Gabart


ULTIME : François Gabart ralentit, Thomas Coville s'accroche
Si François Gabart (Macif) joue bien les jeunes premiers, gare aux « vieux briscards ». Car si sur le papier, 110 milles de retard pour 350 milles à courir pourraient paraître irrattrapables, les courses océaniques nous ont déjà échaudés sur le sujet. 

« J’ai clairement ralenti le bateau. Avec le vent qu’il y avait, ça pouvait monter à 35-38 nœuds et j’ai volontairement levé le pied. Cela ne m’arrive pas souvent, mais il y a des moments comme celui là, où tu arrives à la fin du course, tu es en tête… et il ne faut pas prendre de risques, ni casser quelque chose à bord. » explique François Gabart, dont la dernière ETA l'annonce sur la ligne à 18 h demain (HF).

Or avec l’arrivée d’une perturbation avec pluie, front, bascules, calmes et vents contraires, la scène finale pourrait être digne d’une Comedia Del Arte ! Il y a encore une bonne journée de mer et ce nouveau tempo a des allures de compression de flotte.


IMOCA : Armel Le Cléac'h fait le break
Idem pour les suivants, mais pour des raisons bien autres : les trois leaders IMOCA sont certes quasiment alignés sur la même trace, mais ils ont eu quelques difficultés à s’extraire d’une dorsale. Ce n’est qu’au début de l’après-midi que le flux de Sud-Ouest s’est s’établi : les conditions sont donc plus favorables à la vitesse de rapprochement.

Armel Le Cléac’h (Banque Populaire VIII) en a profité pour faire le break avec plus de 60 milles d’avance sur Vincent Riou (PRB) et plus de 140 milles sur Jean-Pierre Dick (StMichel-Virbac) qui a peiné pour se sortir de la nasse. Mais le vent va se renforcer avec la perturbation qui arrive de Québec et ces trois solitaires vont devoir tirer des bords, quasiment jusqu’à leur atterrissage sur Nantucket !


MULTI50 : Gilles Lamiré sur un boulevard
Côté Multi50, Gilles Lamiré (French Tech Rennes-Saint Malo) est toujours sur le boulevard des alizés : certes ça s’essouffle un peu à cause de cet anticyclone qui se dégonfle, mais le passage à vide ne devrait pas durer longtemps. Pas assez en tout cas pour que Lalou Roucayrol (Arkema) revienne du diable vauvert. Et à ce rythme, Erik Nigon (Vers un monde sans Sida) pourrait même commencer à l’inquiéter, lui qui est encore plus Sud que le leader de la classe !


CLASS40 : Quelle bagarre !
Quant aux Class40, la dépression du week-end a fait son œuvre : Armel Tripon (Black Pepper – Les Ptits Doudous) est arrivé à Horta en milieu d’après-midi pour escale technique après avoir cassé pas mal de matériel ; Phil Sharp (Imerys) a effectué sa pénalité de six heures suite à la réclamation du Jury pour son passage dans la zone interdite du DST Ouessant, mais les leaders restent encore à portée de lance-pierre.

Thibaut Vauchel-Camus (Solidaires en peloton-ARSEP) a pris le commandement mais Isabelle Joschke (Generali-Horizon Mixité) ne lâche rien. Et les trois « mousquetaires » sont désormais quatre ! Edouard Golbery (Région Normandie) a profité du petit temps de ce thalweg pour revenir au contact… Tout comme Robin Marais (Esprit Scout) qui s’est glissé sous ce quatuor.



Classements le 9 mai à 16h GMT +1 :
Ultimes
1. François Gabart (Macif), à 377 milles de l'arrivée
2. Thomas Coville (Sodebo), à 112 milles
3. Yves Le Blevec (Actual), à 445 milles

IMOCA
1. Armel Le Cléac’h (Banque Populaire), à 1 1152 milles de l'arrivée
2. Vincent Riou (PRB), à 66 milles
3. Jean-Pierre Dick (St-Michel Virbac), à 150 milles

MULTI50
1. Gilles Lamiré (French Tech - Rennes St Malo), à 1 291 milles
2. Lalou Roucayrol (Arkema), 159 milles de l'arrivée
3. Pierre Antoine (Olmix), à 284 milles

CLASS40
1. Thibault Vauchel-Camus (Solidaires en Peloton - ARSEP) à 1 620 milles de l'arrivée
2. Isabelle Joschke (Generali - Horizon mixité) à 3 milles
3. Phil Sharp (Imerys), à 11 milles

Par la rédaction
Sources : OC Sport - ScanVoile

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?