vendredi 17 juin 2016

Record SNSM / Yves Le Blevec et Actual au départ : "Encore en découvrir sur le potentiel du bateau"

Apprendre, toujours et encore. Pour Yves Le Blevec, il en sera ainsi sur son Ultim Actual à l’occasion du Record SNSM où un équipage mixte d’expert(e)s embarquera : « ce sera un moment d’échange intéressant, on va encore en découvrir sur le potentiel du bateau. » Coup d’envoi dimanche soir. Pour l'occasion, Actual sera bord à bord avec le trimaran Prince de Bretagne, de retour en course.



Yves Le Blevec et Actual sur le record SNSM
Credit : Th.Martinez/Sea&Co

Les femmes en force à bord
Ils seront sept à bord de l’Ultim Actual à l’occasion du Record SNSM, dont 3 à 4 femmes skipper : Isabelle Joschke, Valérie Tisseraud, Isabelle Magois (sous réserve) et Sandrine Bertho. Toutes les quatre se connaissent très bien. Elles régatent régulièrement ensemble, notamment à bord du Mach 6,50 Actual.

Sébastien Guého, ingénieur chez HDS, bureau d’étude spécialisé dans la course au large, et notamment en charge des calculs du futur mât de l’Ultim Actual, sera également à bord, ainsi qu'un ou deux membres du team.

En course, avec un objectif de recherche de performance, ce cumul d’expertises et de regards différents permettra à Yves Le Blevec et son équipe d’enrichir encore le bagage de connaissance déjà collecté sur leur trimaran.


Deux Ultimes pour un record
Le coup d’envoi de cette édition 2016 sera donné dimanche 19 juin, à 16h30 pour 460 milles de course vers Sein en passant par Groix (près des côtes), une descente (au large) jusqu’à Rochebonne (au large de La Rochelle) puis la bouée BXA à l’embouchure de la Gironde et retour. Les concurrents devraient être de retour lundi 20 ou mardi 21 juin.

Le Team Actual aura à cette occasion le plaisir de batailler avec le trimaran Prince de Bretagne de Lionel Lemonchois, tout juste remis à l’eau après son chavirage lors de la Transat Jacques Vabre l’an dernier.


La SNSM à l'honneur
L’équipage Actual a quitté la Trinité-sur-mer jeudi pour Saint-Nazaire. Là, deux jours de fête sont prévus avec les marins engagés sur l’épreuve, le public et, bien sûr, les bénévoles de la SNSM autour notamment de la sécurité en mer.

Par la rédaction
Source : Kaori

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?