lundi 25 juillet 2016

ACWS / Cinquième à Portsmouth, Franck Cammas dresse le bilan : "Nous progressons petit à petit"

Un week-end bouleversant au niveau du classement général des Louis Vuitton America’s Cup World Series dont le nouveau leader, à l’issue de l’acte couru à Portsmouth ce week-end, n’est autre que le local de l’étape : Sir Ben Ainslie. En revanche, journée de dimanche difficile pour Franck Cammas et ses hommes. "Visiblement, notre stratégie d’approche sur les phases de départ n’était clairement pas la bonne." 


Credit : E.Stichelbaut /Groupama Team France

BAR prend la tête au général
Au classement général des Louis Vuitton America’s Cup World Series, les Anglais précèdent d’un point les Américains d’Oracle Team USA et de 10 points les Néo-Zélandais qui perd ainsi son leadership.

Cinquième de l’étape britannique, Groupama Team France ferme la marche au classement général du circuit préliminaire avec un bilan du week-end mitigé.


Samedi jour de fête
Samedi, les six concurrents en lice ont évolué dans de tous petits airs très favorables à Groupama Team France qui est assez à l’aise dans ces conditions de navigation au près et sous gennaker. Premier, quatrième et deuxième des trois manches, l’équipe tricolore, auteur d’excellents départs, terminait alors 2ème au général du grand prix, à égalité de points avec l’équipage de Land Rover BAR.


Dimanche, fête à la grimace
En revanche, lors du super sunday au cours duquel les points comptaient double, le défi français n’a pas été au rendez-vous au moment des phases de départ, ce qui concrètement se traduit par des résultats largement en-dessous des espérances avec deux places en queue de peloton et une place de cinquième. Cependant, le skipper français discerne des points de progrès encourageants, « même si ça ne se voit pas au classement. »


"Il nous manque toujours de l’expérience"
« Visiblement, notre stratégie d’approche sur les phases de départ n’était clairement pas la bonne », témoigne Franck Cammas à son arrivée à terre. « Nous n’avons pas eu la bonne vision contrairement à ce que nous avons réalisé hier (samedi). Les espaces dans lesquels nous pouvions nous positionner se refermaient. Or, si on ne part pas lancés, on décolle forcément après les autres. Et pour le moment, nous n’avons pas encore la capacité de remonter la flotte après un mauvais départ. 

Cependant, il y a de nombreux points positifs. La première manche du jour notamment, nous avons été dans le rythme, très proches des leaders. Au portant, avec Groupama Team France, nous marchions plutôt pas mal. Les abattées et les gibs se sont bien déroulés alors qu’auparavant, ces phases étaient un peu compliquées pour nous. 

Nous progressons petit à petit. Il nous manque toujours de l’expérience sur ce type de support. Nous allons prendre en main notre Class AC Test (AC45 Turbo) et naviguer sur un bateau similaire à l’AC45 Series. Cela va nous aider à progresser plus vite. »


Analyser sans ressasser et avancer
L’équipe fera route vers la Bretagne pour démarrer les sessions d’entrainements avec le prototype test, mis à l’eau le 11 juillet dernier à Lorient.

Groupama Team France jouera le prochain acte des Louis Vuitton America’s Cup World Series à domicile. Rendez-vous, en Méditerranée, à TOULON les 9, 10 et 11 septembre.


L’équipage à bord de l’AC45 Groupama Team France à Portsmouth :
Barreur / skipper : Franck Cammas
Réglage de l’aile : Adam Minoprio
Tactique : Thomas Le Breton
Réglage des voiles d’avant : Hervé Cunningham
Equipier d’avant : Devan Le Bihan
Remplaçant : Thierry Fouchier


Retrouvez les classements ici


Par la rédaction
Source : C.Muller

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?