jeudi 7 juillet 2016

Régates / Le VO70 SFS II sur la Cowes-Dinard vendredi, Lionel Péan : "Cette édition s’annonce peu ventée"

Lionel Péan et son équipage du VO70 SFS II ont quitté lundi le port de Brest à destination de Southampton, le grand havre anglais abrité derrière l’île de Wight. Le skipper va, ce vendredi 8 juillet, renouer avec Cowes-Dinard. Une course vieille de 110 ans que Lionel Péan a disputée à de nombreuses reprises, et qui va apporter sa dose d’adrénaline à l’équipage au cœur de son Summer Tour, entre la Giraglia Rolex Cup et la Juris Cup en septembre.


Crédit : G Martin Raget

Cap sur l'Angleterre
« Nous avions quelque peu oublié l’ambiance des navigations en Manche et Atlantique » s’amusait Lionel Péan au moment de quitter Brest. Sous un ciel gris et sur une mer à peine agitée par une faible brise, SFS II a mis le cap sur l’Angleterre. « Nous sommes très impatients à l’idée de montrer le bateau à nos amis anglais » raconte Lionel Péan. « Cowes - Dinard est une course très technique, avec du vent très changeant et le jeu des courants. Cette édition s’annonce peu ventée et donc, peu propice aux records, mais notre ADN est la compétition et nous allons une nouvelle fois tout donner pour tirer le meilleur parti du bateau. » 

Lionel Péan pourra compter comme à l’accoutumée sur le noyau dur de son équipage fidélisé autour du boat captain François Duguet. Les Olivier Gimmig, Benjamin Schwartz, David Ferey, et autre Brice Quillien pourront ainsi s’appuyer sur le dynamisme des nouveaux venus désormais bien intégrés, comme le médaillé olympique Guillaume Florent et les Figaristes et Ministes Ewen Le Clech et François Cuinet.

Deux autres pointures de la course au large sont aussi de l’aventure, le transfuge de l’America’s Cup écossais Colin Murray et le très éclectique Sébastien Audigane, aussi à l’aise sur un mono qu’un multicoque, autour du monde qu’en régate de Dragon.


Plus de 160 bateaux au départ
151 milles nautiques séparent Cowes de Dinard. Plus de 160 bateaux ont de nouveau répondu présent à l’appel de cette régate qui voit chaque année s’affronter les meilleurs régatiers venus des deux côtés du « Channel ». Péan et ses hommes amarreront d’abord SFS II à Southampton, avant de profiter de l’ambiance très singulière de Cowes et de l’île de Wight.

Par la rédaction
Source : M.Turcat

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?