mardi 19 juillet 2016

Tour Voile / Place à la Méditerranée demain, premier bilan après 4 étapes, Team Lorina en patron

Tandis que se profilent cinq étapes en Méditerranée, l’heure a sonné d’établir un premier bilan du Tour de France à la Voile 2016, archi dominé par Team Lorina Limonade – Golfe du Morbihan. Bernard Stamm : "Je pense que le niveau est plus élevé que l’année passée. Team Lorina Limonade – Golfe du Morbihan est visiblement au-dessus du lot." Hier lundi, les équipages ont fait route vers Roses (Espagne). Journée de repos ce mardi, avant la reprise des courses avec un raid côtier demain.


Tour de France à la Voile
Credit : JM Liot/ASO

Les Morbihanais survolent le début
Un doublé à Dunkerque, un autre à Dieppe, même engagement et mêmes résultats à Baden, dans leur golfe du Morbihan… Quentin Delapierre, Matthieu Salomon, Quentin Ponroy et Bruno Mourniac ont survolé cette première partie du Tour de France. Le bateau va très vite, les équipiers manœuvrent au cordeau sans avoir besoin de se parler, les options sont certaines et assumées, et les stratégies développées à terre par Hervé Gautier, une légende du Tour, se révèlent redoutables.

Team Lorina Limonade – Golfe du Morbihan n’a marqué le pas qu’à Roscoff – et encore. Tandis que Crédit Mutuel de Bretagne, avec Nicolas Troussel, Damien Iehl et Mathieu Richard à l’affût de la moindre opportunité depuis Dunkerque, remportait le raid côtier et le stade nautique en baie de Morlaix, les Morbihanais terminaient deux fois deuxièmes, ne concédant que deux de leurs points d’avance. Ceux qui les espéraient friables dès que le vent tomberait en sont pour leurs frais : hyper rapides dans la brise, ils sont aussi les moins lents dans le petit temps.


13 sur 21 !
Team Lorina Limonade – Golfe du Morbihan a remporté 13 des 21 manches qualificatives en stade nautique, et 3 Super Finales sur 4. Ils signent un Grand Chelem à Dieppe. Les Morbihanais n’ont pas volé le moindre départ – ils sont les seuls parmi les prétendants à la victoire finale.


Des miettes à se partager
Longtemps Crédit Mutuel de Bretagne a tenu le tempo, ne terminant qu’à un, deux ou trois points des leaders à chaque Acte. Et puis il y eut Baden, un tour de l’île dans un filet d’air et quatre nœuds de courant en guise de raid côtier, conclu dans le pare-choc arrière de Oman Airports by Oman Sail qui venait de prendre un arrêt buffet sur un caillou et une douloureuse 11e place. Il y eut deux victoires de manche en qualification, mais aussi une 12e place et un drapeau noir comme l’humeur avant de partir en Méditerranée.

Troisièmes du classement général, les cow-boys de Grandeur Nature Véranda. Pour Jean-Christophe Mourniac, son fils Tim, Pierre-Yves Durand et Valentin Bellet, les résultats sont tantôt presque parfaits, avec deux deuxièmes et deux troisièmes places, tantôt honorables. Manque encore une victoire pour le team qui avait éclaboussé de classe le début du Tour 2015 en empochant le raid côtier de Dunkerque. Corentin Horeau, qui peaufinait la rééducation d’un genou va embarquer dès Roses. Il devrait constituer un apport non négligeable sur les raids côtiers.


Les Montagnards sont là aussi
Aurélien Ducroz, Olivier Backès et Laurent Voiron portent à eux trois Team Coved en 4e position du classement général. Le double champion du monde de freeride est en train d’écrire une nouvelle fois une bien jolie histoire : « Quatrièmes en partant de Baden ? On m’aurait dit cela au début, j’aurais signé tout de suite ! Le niveau est très homogène. C’est hyper serré, on fait encore des bêtises, mais on progresse tous les jours. L’expérience du Tour 2015 nous permet de mieux maitriser le bateau. Du coup, on s’amuse encore plus, parce qu’on anticipe davantage. »



Ils sont jeunes et bien placés
Team France Jeune est 5e du classement général, et 1er du classement amateur. La poussinière de Groupama Team France est riche de talents, mais il manque encore aux « babies Cammas » un coup d’éclat pour rendre fier le patron. A leurs trousses, pour la tête du classement jeunes et Amateurs, les jeunes pousses de Team Lorina Mojito – Golfe du Morbihan pointent à 10 points, à la 6e place. Natixis – YC de Saint-Lunaire est 10e.


Bernard Stamm mitigé
Le skipper de Cheminées Poujoulat, 14e du classement général après quatre Actes, n’est pas forcément très satisfait des résultats de son team. « Ça n’avait pas mal démarré pour nous mais le deuxième jour, on s’est fait rentrer dedans. On perd deux manches, du coup, on est un peu tombé dans le classement. Nous faisons de bonnes choses et des mauvaises, pour un bilan globalement mitigé ». 

Le coureur au large est impressionné par le niveau général de la flotte : « Je pense que le niveau est plus élevé que l’année passée. C’est monté un peu. Team Lorina Limonade – Golfe du Morbihan est visiblement au-dessus du lot. Quand ils manœuvrent ou quand il y a plus de place, ils sont tout de suite devant ».

Par la rédaction
Source : Effets Mer

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?