mercredi 14 septembre 2016

IMOCA / Zone d'exclusion dans le Sud, 29 marins, deux villages, le Vendée Globe 2016 sur le départ

La conférence de presse de présentation du Vendée Globe 2016-2017 s’est tenue ce mercredi 14 septembre au Palais Brongniart à Paris. La huitième édition du tour du monde en solitaire et sans escale, dont le départ sera donné aux Sables d’Olonne le 6 novembre à 13h02 par SAS le Prince Albert II de Monaco. Plateau sportif, parcours, villages officiels, on fait le point à un mois de l'ouverture du village aux Sables d'Olonne.  


Crédit : O Blanchet / DPPI / Vendée Globe

29 au départ !
Mélange de bizuths et de marins expérimentés, Français et Internationaux, le plateau sportif est pour le moins prometteur. Vingt-neuf skippers ont rempli à ce jour leurs obligations administratives, sportives et techniques et sont donc en mesure de défier l’Everest des mers. Ils étaient vingt au départ lors de la précédente édition.


Une zone d’exclusion 
Une nouveauté est à signaler avec l’instauration par la Direction de Course d’une « zone d’exclusion des glaces » dans les mers du Sud. Cette limite à ne pas franchir a été présentée aux skippers la semaine dernière lors d’une réunion de travail aux Sables d’Olonne. Ce bornage de sécurité pourra être modifié avant le départ, voire durant la course, en fonction des observations par satellite de l’évolution des glaces.


Deux villages aux Sables d’Olonne et à Paris
Comme lors de chaque édition, le Village officiel installé sur 25 000 m2 à Port Olona accueillera des centaines de milliers de visiteurs. Ce Village ouvrira ses portes au grand public du 15 octobre au 6 novembre, de 10h à 20h. Des nocturnes seront organisées les samedi soir jusqu’à 22h. Le public pourra admirer les IMOCA60 amarrés au ponton de Port Olona.

Dès le 7 novembre, le PC Course du Vendée Globe prendra ses quartiers à Paris, mail Branly, sur les bords de Seine, au pied de la Tour Eiffel. Cet espace de 1700m2 sera ouvert au public 7 jours sur 7, de 8h à 20h. Ce PC parisien accueillera l’ensemble des équipes du Vendée Globe (Direction de Course, équipe éditoriale, production vidéo, service de presse) qui feront vivre la course au quotidien, en temps réel. Le grand public pourra assister aux émissions quotidiennes et hebdomadaires diffusées depuis le plateau TV du Vendée Globe.


Ils ont dit :
Kojiro Shiraishi (Spirit of Yukoh) : « Je suis très honoré de faire partie des skippers qui prendront le départ du prochain Vendée Globe. En tant que premier Asiatique engagé dans l’épreuve, mon rôle principal sera de montrer au peuple de ce continent la valeur et l’ampleur de cet événement. »

Alex Thomson (Hugo Boss) : « Ce sera mon quatrième Vendée Globe mais il est toujours aussi difficile de savoir ce qu’il va se passer une fois en course. J’ai retenu de mes précédentes participations que nous devons nous attendre à l’inattendu. Mais mon objectif est clair : remporter le Vendée Globe. »

Jérémie Beyou (Maître CoQ) : « Mon équipe a réalisé un sacré challenge en installant des foils sur un IMOCA d’ancienne génération. J’ai pris le bateau en main en un temps record, sans déplorer d’avarie et en remportant la Transat New York-Vendée. Je prends le départ du Vendée Globe avec des ambitions, mais aussi beaucoup d’humilité. »

Kito de Pavant (Bastide Otio) : « Ne pas avoir terminé les deux derniers Vendée Globe reste une grosse frustration. Je repars avec un nouveau projet, en racontant une nouvelle histoire. Je suis confiant en mes capacités à terminer. Je sais que je suis capable de le faire, et de le faire bien. »


par la rédaction
Source : Mer et Média

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?