vendredi 11 novembre 2016

Vendée Globe / Vincent Riou, à 3 milles du leader Banque Populaire ce matin, impressionne avec PRB

Impressionnant Vincent Riou ! Si Armel Le Cléac’h est encore en tête ce matin, il doit dorénavant regarder dans son rétroviseur et surveiller Vincent Riou, à 3,15 milles, et Alex Thomson, incroyablement rapide dans ces conditions idéales. Depuis le débordement de l’archipel de Madère hier matin, le tempo s’est nettement accéléré et en 24 heures, près de 400 milles ont été avalés par les sept premiers. Et la belle surprise vient de PRB. Alors que son skipper s'attendait à se faire distancer, il tient le rythme et s'est même payé le luxe de prendre la tête cette nuit ! Alors les foils sont-ils toujours l’arme fatale ? 


Vincent Riou impressionne sur PRB
Credit : JM Liot/DPPI/VG

Foilers vs dérives classiques
Le classement de ce jour le confirme avec toutefois deux exceptions : Vincent Riou (PRB) joue les tenders aux côtés de la locomotive Armel Le Cléac’h (Banque Populaire VIII) et Paul Meilhat (SMA) sur l'IMOCA tenant du titre, tient tête à Sébastien Josse (Edmond de Rothschild) et Jérémie Beyou (Maître CoQ) sur une route plus abattue.

Au large des Canaries ce vendredi matin, les leaders déboulent rapidement vers le Sud grâce à des alizés soutenus. Et la bataille entre foilers et classiques est relancée avec les performances de Vincent Riou qui s’est offert la tête de course pendant quelques heures !


Vincent Riou ne lâche rien
La surprise est venue de Vincent Riou cette nuit. Le skipper de PRB ne se laisse pas démonter par « l’effet foil » qui a animé les débats des monocoques IMOCA depuis deux ans ! Depuis son passage au large de Madère mercredi matin, le Breton a démontré qu’il faudra compter sur lui dès que la brise est portante : il s’est offert le leadership quelques heures après avoir rattrapé Armel Le Cléac’h (Banque Populaire VIII) au large des Canaries… Et côté foiler, c’est Alex Thomson (Hugo Boss) qui fait parler la poudre : le Britannique est le plus rapide en grignotant un à un ses concurrents après avoir perdu beaucoup de terrain lors de sa descente le long du Portugal.


Échappée par devant
En fait, les conditions météorologiques favorisent aussi la tête de course puisque les alizés de Nord-Est se sont intensifiés au fur et à mesure que les solitaires s’éloignaient du centre anticyclonique stabilisé dans l’Ouest de Madère. D’une douzaine de nœuds autour de l’archipel, la brise s’est renforcée à une vingtaine de nœuds voir plus sous les grains, en approche des Canaries.


Classement à 9 heures
1 Armel LE CLÉAC’H BANQUE POPULAIRE VIII
2 Vincent RIOU PRB à 3.15 nm
3 Jérémie BEYOU MAITRE COQ à 45.2 nm
4 Morgan LAGRAVIÈRE SAFRAN à 45.3 nm
5 Paul MEILHAT SMA à 49.13 nm

Par la rédaction
Sources : Scanvoile - Vendée Globe

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?