mardi 10 janvier 2017

Vendée Globe / Alex Thomson toujours dans le match, Armel Le Cléac'h : "C'est dur à avaler"

"Par rapport aux fichiers météo, la situation est loin d'être claire. Depuis deux/trois jours, nous avons du mal à progresser vers le Nord", explique le leader du Vendée Globe Armel Le Cléac'h. Son avance d'une grosse centaine de milles ce soir sur Alex Thomson ne signifie donc pas encore la fin du match. Jérémie Beyou, 3e, a de son côté franchi l'équateur aujourd'hui à 14h29 (heure française). 


Credit : V.Curutchet/BPCE


Casse tête pour les deux leaders
Pour Armel Le Cléac'h (Banque Populaire VIII) et Alex Thomson (Hugo Boss), la sortie du Pot au noir ne marque pas la fin du casse-tête météorologique. Ils naviguent dans un alizé très perturbé et font face à forte activité nuageuse. « Nous sommes dans une situation météo vraiment anormale pour cette période de l'année et je ne sais pas pourquoi, ça sort de mes compétences en météo », confie Armel Le Cléac'h. « Voir qu'Alex s'est mieux sorti du Pot au noir que moi est dur à avaler, mais c'est comme ça. Pour l'instant on est devant, il faut conserver cette avance ! »

Le leader garde son calme dans cette situation complexe. « J'attends toujours le vent qui est assez faible. Par rapport aux fichiers météo, la situation est loin d'être claire. Depuis deux/trois jours, nous avons du mal à progresser vers le Nord. Nous faisons face à une activité orageuse depuis l'équateur. Le Pot au Noir est monté avec nous. Des nuages et des gros grains se sont formés au fur et à mesure de notre progression. Cela ne facilite pas la tâche, loin de là… »

S'il dispose d'une centaine de milles d'avance, le jeu reste très ouvert. Sans compter sur la moindre avarie qui pourrait totalement rebattre les cartes. On peut en tout cas compter sur Alex Thomson pour sauter sur la moindre occasion de revenir !


Jérémie Beyou, 3e, a franchi l'équateur 
Toujours 3e, Jérémie Beyou (Maître CoQ) a franchi l'équateur à 14h29. Il a passé cette ligne 3 jours et 13 heures après Armel Le Cléac'h, et 2 jours et 20 heures après Alex Thomson. Jérémie Beyou est actuellement dans le Pot au noir. Une fois sorti de ce marasme, il trouvera comme les leaders des conditions encore chaotiques… Mais le skipper de Maître CoQ dispose d'une avance confortable sur ses poursuivants qui se préparent eux aussi à affronter la redoutée zone de convergence intertropicale.


Décalage de JP Dick
Jean-Pierre Dick (StMichel-Virbac) s'est décalé dans l'Ouest et il espère profiter de ce positionnement pour être ralenti moins longtemps que ses poursuivants, Jean Le Cam (Finistère Mer Vent) et Yann Eliès (Quéguiner-Leucémie Espoir). Avantage à Jean pour le moment, mais l'écart n'a pas excédé les 5 milles tout au long de la journée.


Eric Bellion et Conrad Colman prochains à franchir le cap Horn
Eric Bellion (CommeUnSeulHomme) sera demain le premier bizuth de ce Vendée Globe à franchir le cap Horn. Il est ce soir à moins de 300 milles du but.


A 18 h
1 Armel LE CLÉAC’H BANQUE POPULAIRE VIII
2 Alex THOMSON HUGO BOSS à 114.22 nm
3 Jérémie BEYOU MAITRE COQ à 643.34 nm
4 Jean-Pierre DICK StMICHEL-VIRBAC à 1231.54 nm
5 Jean LE CAM FINISTÈRE MER VENT à 1416.07 nm
6 Yann ELIES QUÉGUINER - LEUCÉMIE ESPOIR à 1420.52 nm

Par la rédaction
Source : Mer et Media

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?