vendredi 6 janvier 2017

Vendée Globe / Le Cléac'h empêtré dans le Pot au Noir, Thomson revigoré, Beyou accélère

Le Pot au Noir vient de cueillir le leader de la flotte du 8e Vendée Globe. Armel Le Cléac'h navigue entre coups de molle et grains, un grand bazar ! Qui en profite ? Alex Thomson ! Le Britannique se refait la cerise : il a récupéré 80 milles en 24 heures. Jérémie Beyou, 3e, accélère lui-aussi. Un Pot au Noir qui grossit à vue d'œil, l'Atlantique Nord qui réservera lui-aussi des surprises. Un bon suspense à moins de deux semaines de l'arrivée !



Credit : F.Van Malleghem/DPPI/VG

Un Pot au Noir bien étalé
« Le Pot au Noir s'étend, j'espère qu'Armel aura des difficultés à le traverser. Ensuite l'Atlantique Nord créera des opportunités, j'en ai bien besoin ! » explique Alex Thomson à 235 milles ce soir d'Armel Le Cléac'h en tête depuis le 3 décembre. La bagarre n'est donc pas prête de se terminer au vu de l'activité du Pot au Noir bien étalé en latitude comme en longitude. Flashé à 20 nœuds tandis que Banque Populaire VIII affiche péniblement 8 nœuds de moyenne, le Gallois se montre plein d'espoir pour recoller au Breton.

Alex Thomson : "On dirait que la route sera longue"
« Je passe beaucoup de temps à étudier les fichiers de l'Atlantique Nord et comment gérer le Pot au Noir, poursuit Alex Thomson. D'habitude à cette époque de l'année le Pot au Noir est moins actif que lors de la descente, mais on dirait que la route sera longue pour arriver aux Sables d'Olonne. 

Au cours des prochaines 24 heures, le Pot au Noir s'étendra un peu plus. Après le Pot au Noir dans l'Atlantique Nord, nous serons au près, ce qui est assez inhabituel, mais les fichiers ne sont pas tous d'accord. Il n'est pas évident de trouver le bon chemin à travers ce bazar pour rallier Les Sables d'Olonne. Ce scénario dans l'Atlantique Nord crée des opportunités, et j'en ai besoin pour me rapprocher d'Armel pour viser la tête de la course. 

Je suis en forme et le bateau n'a pas trop souffert. On a quelques petits soucis, dont un problème avec l'anémomètre, mais à part cela, ce n'est pas si mauvais. »


Jérémie Beyou accélère
Quant à Jérémie Beyou, il a parfaitement maîtrisé sa remontée de l'Atlantique Sud et profite ce soir d'un alizé plus tonique lui permettant d'accélérer. Il est fort à parier que les écarts vont se réduire entre les trois premiers et qu'à la sortie de la Zone de Convergence Intertropicale, la régate en tête aura un autre visage.


Jean Le Cam impressionnant
Jean Le Cam, skipper de Finistère Mer Vent , en effet une vitesse toujours supérieure à ses deux camarades de jeu JP Dick - Yann Eliès et donne finalement le rythme. Les trois Mousquetaires se tiennent en 20 milles, sachant que StMichel-Virbac, avec son décalage à l'Ouest pourrait jouer un bon coup évitant les tentacules de l'anticyclone de Saint Hélène. Pour l'heure, Jean Le Cam est quatrième.


A 18 h
1 Armel LE CLÉAC’H BANQUE POPULAIRE VIII
2 Alex THOMSON HUGO BOSS à   213.31 nm
3 Jérémie BEYOU MAITRE COQ à 957.07 nm
4 Jean LE CAM FINISTÈRE MER VENT à 1592.6 nm
5 Yann ELIES QUÉGUINER - LEUCÉMIE ESPOIR à 1599.27 nm
6 Jean-Pierre DICK StMICHEL-VIRBAC à 1616.67 nm

Par la rédaction
Source : Mer et Media