jeudi 13 juillet 2017

IMOCA / Louis Burton et Servane Escoffier peaufinent l'apprentissage de leur foiler : "On se sait attendu"

Trois mois après la mise à l’eau de Bureau Vallée 2, la préparation s’accélère pour Louis Burton et Servane Escoffier. Objectif : continuer à prendre en main le nouveau bateau à foils, ex-Banque Populaire vainqueur du dernier Vendée Globe, pour monter en performance en vue de la Transat Jacques Vabre 2017.


Credit : S.Maillard

Première course sur la Cowes - Dinard
Le week-end dernier, le couple participait à sa première course à bord de Bureau Vallée 2. Cowes - Dinard, classique de 160 milles entre le Solent Anglais et Saint-Malo, a permis à Servane Escoffier et Louis Burton de se mettre en condition de course. La météo n’a pas été très favorable au foiler jaune, avec du vent très léger majoritairement au près. Le duo et son équipage se classent 3ème en temps réel sur 170 participants.


La Rolex Fastnet Race avant la qualif en double
Prochaine étape au programme, une participation en duo à la Rolex Fastnet Race début août. Cette course mythique fera figure de répétition « grandeur nature ». Les 600 milles du parcours leur permettront avant tout de se confronter à une partie du plateau qui sera présent sur la Transat Jacques Vabre.

« Les années précédentes, j’avais tendance à préférer m’entrainer en solo hors course, mais avec l’arrivée du nouveau bateau, il est apparu évident qu’il fallait essayer de maximiser le temps de confrontation avec les autres pendant la pré-saison. On a besoin de se jauger, de voir comment on se situe, notamment en vitesse, pour savoir sur quoi on doit pousser à l’entrainement. Le Fastnet, c’est clairement l’occasion idéale » explique Louis Burton.

Mais le duo ne s’arrêtera pas là. Une fois la ligne d’arrivée de la Fastnet Race passée, ils continueront dans la foulée à naviguer de façon à assurer leur parcours de qualification de 1500 miles pour la Transat Jacques Vabre. « La qualif est un exercice obligatoire, mais on a surtout envie de naviguer ensemble au large, en se faisant un peu mal, poursuit Servane Escoffier. C’est pour ça qu’on a décidé de continuer directement après le Fastnet, malgré les 600 miles de course dans les jambes. On vit tous les jours ensemble, mais cela reste primordial que l’on se teste en conditions réelles pour bien affiner notre fonctionnement et notre performance sur l’eau."

La qualification en poche, Bureau Vallée 2 rentrera à Saint-Malo pour un court dernier chantier d’optimisation, avant de reprendre l’entrainement début septembre.


Pour un podium
Il restera enfin un dernier test lors du Trophée Azimut à Lorient fin septembre avant de se rendre au Havre pour l’ouverture du Village de la Transat Jacques Vabre fin octobre, où Louis Burton et Servane Escoffier seront scrutés de près. Le skipper tempère cependant « Nous avons la chance d’avoir un excellent bateau, et on se sait attendu. Néanmoins, cette Jacques Vabre est une première Transat, qui aura avant tout pour but de se familiariser avec le bateau dans le cadre de notre projet à long terme avec Bureau Vallée. On a quand même clairement l’ambition d’accrocher un podium. »


Prochaines courses de Bureau Vallée :
Rolex Fastnet Race, départ le 6 aout, à Cowes
Trophée Azimut, départ le 22 septembre, Lorient
Transat Jacques Vabre, départ le 5 novembre au Havre

Par la rédaction
Source : Frette Communication