jeudi 19 octobre 2017

F18 / Saint Barth accueillera les catamarans de sport pour la Cata Cup en novembre, Franck Cammas en sera

La Saint-Barth Cata Cup 2017 aura bien lieu. Dans la nuit du 5 au 6 septembre dernier, IRMA, l’un des ouragans les plus ravageurs du siècle, a frappé de plein fouet l’île de Saint-Barthélemy. Les organisateurs de la Saint-Barth Cata Cup ont décidé de maintenir la 10e édition, du 13 au 20 novembre prochain. Mais le challenge est de taille.


Crédit : P Alemany

Un sacré pari
Aujourd’hui, tous les voyants sont au vert pour que la Saint-Barth Cata Cup 10e du nom se déroule dans de bonnes conditions, même si, clairement, il s’agit d’un sacré pari. « Sur place, les habitants se donnent beaucoup de mal pour remettre l’île sur pieds et que la vie reprenne son cours normal. Ce qu’ils souhaitent, c’est respirer et s’éloigner un peu de ce moment qui a été terrible pour toute la population. Chacun veut aller de l’avant. Quoi de mieux que d’accueillir et participer à un évènement convivial pour mettre un peu de baume au cœur aux uns et aux autres ? » souligne Jeff Ledée, créateur de la course, touché de le retour des coureurs lorsque ceux-ci ont été consultés après le passage du cyclone, pour la confirmation de leurs participations.

« Leurs retours ont été très positifs, mais aussi très solidaires. Nombre d’entre eux ont proposé de venir nous donner un coup de main pour remettre l’île debout, avec ou sans Saint-Barth Cata Cup. Tous souhaitent apporter leur aide et nous n’avons aucun doute sur le fait que l’épreuve se coure dans de très bonnes conditions, qu’elle apporte une atmosphère joyeuse et qu’elle redonne un élan à toute l’île ! » assure Jeff Ledée.


Franck Cammas présent
« C’est vraiment super que la course soit maintenue. C’est un peu une surprise » , commente Benjamin Amiot, qui connait bien l’épreuve pour y avoir déjà participé à trois reprises. Parmi ses principaux concurrents, il y aura notamment Franck Cammas, le skipper de Groupama Team France lors de la dernière Coupe de l’America. Premier en 2013 puis deuxième en 2014, ce dernier signe son retour sur l’épreuve après deux ans d’absence avec son fidèle équipier, Mathieu Vandame.

« Comme tous les autres coureurs, lorsque les organisateurs m’ont contacté pour savoir si j’étais toujours partant pour participer à la course dans ce contexte un peu particulier, je n’ai pas hésité. C’est bien de forcer la destinée. Bien sûr, c’est un projet ambitieux, et nous avons tous conscience que la régate ne se fera sans doute pas dans le confort habituel. Mais ce n’est pas un hasard si tous les équipages ont répondu présents et si tous sont prêts à venir avec une truelle pour aider à reconstruire ce qui doit l’être. Tous sont extrêmement contents et motivés de pouvoir participer à cette Saint-Barth Cata Cup qui aura forcément une saveur particulière » , relate Franck Cammas.


Retrouvez les pré-inscrits, ici

Source : D Ladouceur