vendredi 5 janvier 2018

Volvo Ocean Race / Cinq bateaux en 23 milles, Dongfeng d'une courte tête devant Akzonobel

Après plus de trois jours de mer entre Melbourne et Hong Kong, les bateaux de tête se livrent à une belle bataille de micro-stratégies en Mer de Corail. Bataille qui tourne pour l’instant à l’avantage du trio Dongfeng Race Team-AkzoNobel-MAPFRE. 


Credit : M.Keruzore/Volvo Ocean Race

Cap sur le Pot au Noir local
La flotte fait désormais route au nord-nord-est vers les îles Salomon, où l’attend un Pot-au-noir local, avant de mettre le clignotant à gauche vers Hong Kong.

Premiers à tirer, Dongfeng Race Team et AkzoNobel sont parvenus entre mercredi et jeudi à créer un premier écart significatif de plus de 30 milles sur le reste de la flotte et notamment sur le leader au classement général, MAPFRE, grâce à une option plus au large des côtes est de l’Australie.

Franck Cammas, qui remplace sur cette étape Pascal Bidégorry blessé, à bord de Dongfeng Race Team, expliquait : « Il y a un bel écart entre nous, MAPFRE et Vestas 11th Hour Racing. C’est la route que l’on souhaitait. On suit nos plans, et ça, c’est bon pour la confiance ». 


Cinq bateaux en 23 milles
24 heures plus tard, vendredi, MAPFRE, au prix d’une option au large, était parvenu à combler son retard sur le duo de tête, qu’il talonnait à 5 milles. Résultat : après trois jours de mer, la flotte s’est de nouveau resserrée avec cinq bateaux en moins de 25 milles, seuls Team Brunel et Team Sun Hung Kai/Scallywag étant un peu détachés, à 45 milles des leaders.

Et cette régate au contact devrait continuer dans les prochaines heures avec un long bord au nord-nord-est prévu dans la Mer de Corail jusqu’à l’île de Santa Ana, à l’est des îles Salomon, pendant lequel il s’agira d’être constamment aux réglages dans un vent de sud-est de 15-20 nœuds.

D’autant qu’au niveau des îles Salomon, les VO65 entreront dans ce qui est appelé sur place la South Pacific Convergence Zone, sorte de Pot-au-noir local, qui peut très bien redistribuer les cartes. « La flotte va se comprimer au fur et à mesure que nous allons approcher du waypoint (des îles Salomon, ndlr), les leaders vont entrer les premiers dans la zone de petits airs et nous allons nous rapprocher d’eux, sans cependant pouvoir leur passer devant, prédit Andrew Cape, navigateur sur Team Brunel. C’est après les îles Salomon, sur la route des Philippines, qu’il faudra faire des choix. »


Cet après-midi :
1 Dongfeng
2 AKZONOBEL à 1 mille du leader
3 MAPFRE 5.3 du leader
4 Vestas 9,1 du leader
5 Turn TOP 23,1 du leader
6 BRUNEL 41,3 du leader
7 Sun Hung Kai/Scallywag 49,1 du leader

Par la rédaction
Source : VOR