lundi 10 novembre 2014

Route du Rhum / Victoire triomphale pour Loïck Peyron et Banque Populaire VII !

Victoire ! Loïck Peyron à bord de Banque Populaire VII a remporté tôt ce matin la 10ème édition de la Route du Rhum ! Le skipper a franchi la ligne d'arrivée de nuit à 5 heures, 08 minutes et 32 secondes (heure française), record battu en prime. Une arrivée triomphale à Pointe-à-Pitre pour le marin baulois, joker de luxe, qui a pris en mains le maxi trimaran fin août. Une septième participation au Rhum qui aura été la bonne. Chapeau bas !


Loick Peyron, grand vainqueur de la Route du Rhum 2014 !
crédit : Y Zedda / BPCE

Loïck Peyron a pratiquement débuté son cursus de marin professionnel avec la Route du Rhum (première participation à 22 ans en 1982) mais n’avait jamais remporté la course toutes catégories confondues, malgré 6 tentatives. A 54 ans, c’est une superbe consécration pour le marin baulois, enrôlé deux mois avant le départ de la course pour remplacer Armel Le Cléac’h …

Loïck Peyron à son arrivée au ponton : 

« La dernière journée était difficile, depuis ce matin au large de la Désirade, il y a eu beaucoup de manœuvres. Je pense que je vais bien dormir. 

Cela fait sept éditions pour moi ! C’était bien ! C’est une situation exceptionnelle de barrer un magnifique bateau à la place d’Armel. Nous avons tout bien fait avec une équipe géniale et la présence d’Armel. Cette victoire, c’est grâce à l’équipe Banque Populaire. 

Je n’imaginais plus repartir sur un bateau comme celui-ci et gagner la Route du Rhum. Ce n’est jamais simple une course comme celle-là, et c’est ce qui est passionnant. C’est très stressant aussi. Supporter les hautes vitesses dans une mer cassante, c’est compliqué. On a bien mené le bateau. Je me suis fait peur en permanence. C’est le but du jeu ces multicoques ! 

On doit manager en permanence le bateau. Une nuit, je me suis endormi à la barre et ça a failli mal tourner. Elle est jolie cette victoire, c’est peut être la plus jolie. Le record est anecdotique. C’est la cerise sur le gâteau. »


Le film de la course
La victoire du Maxi Solo Banque Populaire VII s’est nouée dès la première nuit en mer, à la sortie de la Manche. Pointé en tête dès le 2 novembre au soir, après avoir ajusté quelques manœuvres, au près, le long des côtes françaises, Loïck Peyron est le premier à virer au nord du DST de Ouessant, sur un tempo parfaitement en phase avec le passage du front.

Premier de cordée au moment d’attaquer le golfe de Gascogne, Peyron ne fera qu’accentuer son avance, dans toutes les phases du parcours, notamment à Madère où il fait un break définitif sur ses poursuivants. Ses adversaires du début, Edmond de Rothschild et Prince de Bretagne, cèderont leur lace à Spindrift 2 dès le passage du cap Finisterre. Mais Yann Guichard, sur son multi de 40 mètres, ne parviendra jamais à recoller aux tableaux arrière du trimaran bleu.


Et de deux !
C’est la deuxième fois que le plan VPLP de 31,50 m arrive en vainqueur en Guadeloupe. En 2010, Franck Cammas avait déjà réussi cet exploit, osant ainsi ouvrir une nouvelle voie : celle qui consiste à mener en solitaire un géant taillé pour battre des records en équipage. Il s'appelait à l'époque Groupama 3.

Cette victoire de Loick Peyron, magnifiée par l’établissement d’un nouveau temps record sur la course, est d’autant plus remarquable. Chapeau bas Monsieur Peyron !

Bravo Loick !


Les chiffres de la victoire
Loick Peyron a franchi la ligne d'arrivée de nuit à 5 heures, 08 minutes et 32 secondes (heure française), soit 00 heures, 08 minutes (heure locale). Son temps de course entre Saint Malo et Pointe à Pître est de 7 jours, 15 heures, 08 minutes, et 32 secondes. Il bat ainsi le record de l'épreuve précédemment tenu par Lionel Lemonchois (2006) de 2 heures 10 minutes et 34 secondes.

Vous conseille : Premiers mots de Loïck Peyron en Guadeloupe : "C'est peut-être ma plus belle victoire"  


http://www.scanvoile.com/2014/11/route-du-rhum-premiers-mots-de-loick.html#.VGCEvPmG-jI


Arrivées Ultime de la Route du Rhum
1-Loïck Peyron (Maxi Solo Banque Populaire VII) : 7j 15h 08’ 32
2-Yann Guichard (Spindrift 2): 8j 05h 18’ 46
3-Sébastien Josse (Edmond de Rothschild) : 8j 14h 47’ 09
4-Lionel Lemonchois (Prince de Bretagne) : 8j 17h 44’ 50
5-Sidney Gavignet (Musandam-Oman Sail) : 8j 19h 15’ 24
6-Francis Joyon (IDEC Sport) : 9j 4h 42mn 4sec
7-Yann Eliès (Paprec Recyclage) : 9 j 5 h 48' 15

par la rédaction
Sources : Rivacom, BPCE, ScanVoile

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?