lundi 16 mars 2015

ITW / Figaro et IMOCA, Yann Eliès sur l'eau en 2015 : "Je ne veux pas m’éloigner de mon terrain de jeu"

Figaro et IMOCA sont au programme de Yann Eliès cette année. Le skipper de Groupe Queguiner, qui mettra à l'eau son nouveau 60 pieds (ex-Safran) courant juillet, ne perdra pas le contact avec la mer. "Je vais sauter de mon Figaro à mon IMOCA. Cela va me permettre de rester au top. Le Figaro, c’est la meilleure école qui soit !"



Triste souvenir de La Solitaire 2014 : Yann Eliès avait dématé sur la première étape.
Credit : A.Courcoux

Quel sera ton programme de courses et d’entraînements pour cette saison 2015 ? 

Yann Eliès : « Groupe Quéguiner sera mis à l’eau en juillet. Suivront des entraînements en double avec l’équipier qui m’accompagnera pour la Transat Jacques Vabre. Le premier objectif sera la Fastnet, en double. Puis il y aura des stages d’entraînement en août et en septembre avant la Transat Jacques Vabre. Je ne sais pas encore si je participerai à la transat retour, la B to B, entre Saint Barthélémy et Roscoff. »


Juste avant la mise à l’eau de ton IMOCA, tu participeras à la Solitaire du Figaro. Pourquoi ce double programme ?
«  Je ne veux pas m’éloigner de mon terrain de jeu : la mer. Lors de ma première participation au Vendée Globe en 2008, je n’ai fait que suivre le chantier de mon 60 pieds. J’ai passé tout mon temps derrière un bureau, devant un ordinateur ou dans un hangar. Et quand le bateau a été mis à l’eau, je n’étais pas prêt, il a fallu une phase de remise en route. Je ne veux pas refaire cette erreur. Cette fois, je vais sauter de mon Figaro à mon IMOCA. Le Figaro va me permettre de rester au top, c’est la meilleure école qui soit. »


Vous conseille : Le Vendée Globe 2016 se dévoile, plus de vingt solitaires déjà sur les rangs

http://www.scanvoile.com/2014/12/nautic-le-vendee-globe-2016-se-devoile.html#.VMkh0miG8u4


Par la rédaction
Source : Mer et Media

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?