mardi 31 mars 2015

Nacra 17 / Franck Cammas à Palma : "Billy Besson et Marie Riou ne sont plus très loin devant"

Seconde épreuve internationale de la saison après la Sailing World Cup de Miami en janvier, le Trophée de la Princesse Sophie se dispute à Palma de Majorque. A bord du Nacra 17 Groupama, Franck Cammas et Sophie de Turckheim y retrouvent les têtes de série. Objectif, progresser dans la hiérarchie mondiale, notamment dans la brise.




Les meilleurs présents en Nacra 17
Avec les autres équipages français, Franck Cammas et Sophie de Turckheim ont déjà passé deux semaines à s'entraîner sur le plan d'eau ibérique avec leur entraineur national, Franck Citeau : « On connaît Palma pour y avoir déjà régaté l'an dernier. C'est un plan d'eau qui offre une multitude de conditions de navigation et c'est justement ce que nous recherchons. Notamment de la brise avec du clapot car c'est ce qu'il y a de plus difficile pour nous. C'était notre gros point faible l'an dernier » estime le skipper Groupama.


"Rien ne vaut les régates"
Bien décidés à tout donner pour avoir une chance de représenter la France aux Jeux Olympiques de Rio 2016, Franck et Sophie ont mis à profit la trêve hivernale pour prendre du poids : « Nous ne sommes plus en déficit de vitesse dans le vent médium et dans la brise. On a aussi gagné en explosivité et en vitesse dans certaines manoeuvres » ajoute Franck Cammas. « Rien ne vaut les régates pour s'améliorer car tout le monde est à 100%, ce qui est rarement le cas en entrainement. A l'arrivée, tu vois clairement quelle est ta place. Besson et Riou ne sont plus très loin devant et même parfois derrière. C'est bon signe ».

Compétiteurs dans l'âme, le duo aborde donc ce Trophée de la Princesse Sophia avec appétit mais sans stress : « Nous sommes déjà qualifiés pour la Sailing World Cup de Hyères. Il n'y a donc pas d'enjeu particulier, si ce n'est celui de progresser ! » 


Onzièmes après le première journée
Tactiquement à contre temps, Franck Cammas et Sophie de Turckheim terminaient hier à une peu flatteuse onzième place après deux manches : « Techniquement, ca allait bien. Par contre, tactiquement on est passé à côté. Mais c'était quand même très tordu. Le vent était super instable en force et en direction avec des bascules de 40°. Dans le groupe bleu, les huit premiers bateaux qui approchaient de la ligne d'arrivée ont été fauchés par une claque à plus de 40 noeuds. C'était assez dantesque avec une mer croisée ».


Les 4 autres équipages français : 
Billy Besson et Marie Riou
Moana Vaireaux et Manon Audinet
Flora Laugier et Valentin Bellet
Charles Hainneville et Alizée Desbordes
Deux flottes : rond Jaune et rond Bleu les trois premiers jours puis rond Or (avec les 28 premiers) et rond Argent (les 28 derniers)





Vous conseille : FFV / Coupe d'Europe à Palma, Billy Besson - Marie Riou, Julien Bontemps, Charline Picon entrent en piste

http://www.scanvoile.com/2015/03/ffv-coupe-deurope-palma-billy-besson.html


Images : L Cottin / FFV
Par la rédaction
Source : V.Borde

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?