dimanche 29 mars 2015

Solo Basse Normandie / Rentrée 2015, Yann Eliès gagne avec panache : "Je suis devant, c'est ce qui compte !"

Première course et première victoire pour Yann Eliès ! Le skipper de Groupe Quéguiner- Leucémie espoir a remporté la Solo Basse Normandie, hier soir, au terme d’un finish de toute beauté. Une belle performance pour le double vainqueur de la Solitaire du Figaro, qui affiche clairement ses intentions pour la suite.


Yann Eliès remporte la Solo Basse Normandie (ici archives de La Solitaire 2014)
Credit : A.Courcoux


14 h 40 vendredi. Départ de la Solo Basse Normandie, première épreuve de la saison Figaro à Granville. Bien parti en bout de ligne, Yann Eliès s’est rapidement placé dans le groupe de tête, et c’est en leader qu’il a franchit hier soir la première marque du parcours. Un statut qu’il n’a plus quitté jusqu’à la bouée Videcoq Or, où Charlie Dalin s’est alors emparé des commandes.

Au coude à coude, les deux skippers ne se sont ensuite plus lâchés pour se livrer une belle bagarre dans la dernière descente sous spi… Une bataille d’empannages, qui a tourné à l’avantage de Yann Eliès. Le skipper briochin l’emporte sur le fil et franchit la ligne avec 18 secondes d’avance sur le skipper Macif. Thierry Chabagny prend la 3e place devant Paul Meilhat, vainqueur l’an passé.


Yann Eliès : 
"Ca s'est vraiment joué à peu de choses. Mais je suis devant, c'est ce qui compte ! Charlie Dalin m'a dépassé à la faveur d'une bascule sur le dernier bord de près. Sur le dernier bord de portant, je n'étais pas très loin, mais je savais que ce serait dur de le doubler à l'approche de la ligne d'arrivée, car on fait toujours du marquage pour ne pas se faire dépasser. On a fait toute la fin de la course ensemble, et à un moment donné, je me suis dit : « là, si elle m’échappe, je vais être déçu ! »"


Vous vous étiez préparé à affronter la tempête, vous avez aussi eu le droit à une belle guerre des nerfs?
"Physiquement, c’était bien engagé, avec pas mal de manœuvres, pas mal de changements de voiles, peu d’opportunités de lâcher la barre et de dormir. Et c’est encore plus dur quand tu es aux avant-postes et que tu veux y rester. La dernière demi-heure de course a été un peu stressante. Je me suis dit: «De toute façon, les conditions sont tellement dures, tu fais ta course, et si à la fin, il y a une belle opportunité, tu mettras le paquet !"


Au niveau de la concurrence, Charlie Dalin fait partie des jeunes que vous disiez vouloir surveiller. Cette première course conforte-t-elle votre sentiment sur la concurrence ?
«Oui. Les petits jeunes ont du mal à être tout le temps devant, mais quand ils ont une opportunité, ils savent la saisir. Ce sont des concurrents de plus en plus dangereux. Ils naviguent de mieux en mieux, et vont de plus en plus vite. Charlie sera certainement un bon client cette saison. On a moins vu Corentin Horeau, mais c’était un parcours assez cadenassé. Il ne fallait vraiment pas rater l’entame, et je ne sais pas si j’aurais réussi à finir dans les 3 ou 5 premiers si j'avais raté mon début de course. »

Prochaine course de la saison, la Solo Maître Coq du 17 au 26 avril aux Sables d’Olonne.




Crédit : G Godier


Classement à l'arrivée :
1 • GROUPE QUEGUINER - LEUCEMIE ESPOIR - Yann ELIES, arrivé à 18:55:12
2 • SKIPPER MACIF 2015 - Charlie DALIN, arrivé à 18:55:30
3 • GEDIMAT - Thierry CHABAGNY, arrivé à 19:09:48
4 • SMA - Paul MEILHAT, arrivé à 19:10:09
5 • BRETAGNE CREDIT MUTUEL ESPOIR - Sebastien SIMON, arrivé à 19:18:50
6 • GENERALI 40 - Alain GAUTIER, arrivé à 19:19:19
7 • SAFRAN-GUY COTTEN - Gwenole GAHINET, arrivé à 19:22:53
8 • GENERALI HORIZON MIXITE - Isabelle JOSCHKE, arrivé à 19:28:53
9 • REDSHIFT - Nicolas CHERRY, arrivé à 19:29:27
10 • GAC CONCISE - Jackson BOUTTELL, arrivé à 19:33:52


Vous conseille : Solo Basse Normandie / Paul Meilhat, Corentin Horeau, Yoann Richomme, du beau monde vendredi

http://www.scanvoile.com/2015/03/solo-basse-normandie-paul-meilhat.html#.VRfLHvmsWjI


Par la rédaction
Sources : Yann Eliès - Solo BN - ScanVoile

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?