samedi 4 avril 2015

Diam24 / Après la première journée au Spi Ouest France, avantage Spindrift White !

Les Diam 24 ont concentré tous les regards hier au cœur de la baie de Quiberon. Seize trimarans monotypes se sont affrontés pour la première fois dans des conditions météorologiques idéales à l’occasion de l’ouverture du Spi Ouest France Intermarché. Trois parcours bananes ont été disputés dans 17 à 25 nœuds de vent. Podium provisoire après la première journée : Spindrift White, Prince de Bretagne et Groupama.


Crédit : Ouest France

Jour de rentrée
Pour cette première confrontation, quelques équipages semblent prendre légèrement le dessus sur une flotte pourtant compacte. « C’est très serré sur l’eau ça se joue vraiment à des petits détails. Il y a 6-7 bateaux qui vont vite, qui naviguent très bien et la réussite a été pour nous aujourd’hui. Demain, il va falloir rester sur les mêmes standards d’exigence » espère François Morvan, qui a barré aujourd’hui Spindrift White, leader au classement général provisoire après avoir gagné deux manches sur trois. « Cinq à six bateaux se détachent de la flotte, et sont capables de gagner. Je pense que Spindrift en fait partie - Spindrift White surtout - et c’est plutôt positif. Il va falloir continuer à s’entrainer mais on est sur la bonne voie » ajoute Yann Guichard de Spindrift Black.


Objectif : progression
Mais pour cette première régate de l’épopée Diam 24, les objectifs de chacun semblent davantage portés vers la progression que vers le résultat. « On a vu aujourd’hui qu’on était dans le coup, qu’on donnait du fil à retordre aux plus grosses équipes. Cependant, on manque encore un peu de maitrise technique du bateau, on voit qu’on a encore une belle marge de progression. Il n’y a pas d’enjeu pour le moment. On a un réel objectif de travail. L’idée est d’être en progression pendant toute la durée de l’épreuve.» explique Matthieu Souben, barreur du Diam 24 Prince de Bretagne.


Encore du travail
Christian Ponthieu, tacticien à bord de West Courtage Ecole Navale, tient le même discours : « On a encore du travail à faire sur la technique, les manœuvres, et notre organisation sur l’eau. Le but de ces quatre jours va être de progresser, de voir où on en est par rapport aux autres, voir comment ils naviguent et trouver des axes de progression par rapport à eux. »


Du plaisir
Une chose est sûre, le plaisir de naviguer en Diam 24 est bel et bien présent, et les équipages étaient ravis de se retrouver sur l’eau pour cette grande classique de la saison. « C’était la première fois qu’autant de Diam 24 se retrouvaient, c’est vraiment sympa ! On a pu se jauger, et on remarque que les bateaux qu’on pensait très performants le sont. On a passé une très bonne journée, on n’a pas navigué aussi bien qu’on le souhaitait mais ce n’est pas grave, le Spi Ouest France dure quatre jours, on a encore trois autres journées pour s’améliorer ! » raconte Sébastien Rogues, skipper à bord de GDF SUEZ.


Classement général provisoire :
1 – Spindrift White / Xavier Revil (1-2-1)
2 – Prince de Bretagne / Lionel Lemonchois (3-3-2)
3 – Groupama / Pierre Pennec (2-5-3)
4 – Sodebo 1 / Thomas Coville (5-4-4)
5 – Combiwest / Frédéric Guilmin (4-7-6)


Vous conseille : Diam 24 / Jérémie Beyou, Yann Guichard, Thomas Coville, ils font leur rentrée au Spi Ouest-France

http://www.scanvoile.com/2015/04/diam-24-jeremie-beyou-yann-guichard.html#.VR-jrPmsWjI


Par la rédaction
Source : Effets Mer

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?