vendredi 3 avril 2015

Diam 24 / Jérémie Beyou, Yann Guichard, Thomas Coville, ils font leur rentrée au Spi Ouest-France

C'est la rentrée pour les Diam 24 ! Jusqu’au lundi de Pâques, seize équipages se retrouvent à la Trinité-sur-Mer pour le Spi Ouest-France Intermarché. Une grande première pour le petit trimaran monotype. L'occasion de faire le tour des forces en présence.



Les Diam 24 sont au Spi Ouest France.
Credit : E.Allaire


Ils sont spécialistes de la course au large (Lionel Lemonchois, Vincent Riou, Yann Guichard, Jérémie Beyou, Thomas Coville, Sébastien Rogues), double médaillé paralympique avec Damien Seguin, habitués de l’événement comme Daniel Souben ou Nicolas Bérenger, ou spécialistes de petits catamarans (Pierre Pennec et Xavier Revil). A noter aussi un équipage 100% féminin mené par Pauline Chalaux sur Agrival.


Enfin le grand bain !
Et ils n'ont qu'une idée en tête en ce moment. Après plusieurs mois d’entraînements intensifs à Port-La-Forêt et à l’Ecole Nationale de Voile à Quiberon, les équipages vont enfin pouvoir se jauger pour la première fois au Spi Ouest France.

Pour Yann Guichard et Xavier Revil, les skippers respectifs de Spindrift Black et Spindrift White, cette régate va également être un bon point de repères pour la suite de la saison. « Cette rentrée sportive sur le Spi Ouest-France s’annonce vraiment intéressante. Nous allons nous jauger par rapport à la concurrence, sans prétention puisque c’est la reprise mais avec l’envie de faire de belles choses » explique Yann Guichard. « Les derniers stages ont montré que les équipes ont beaucoup progressé dans l’utilisation du bateau. Les manœuvres sont fluides et les départs de plus en plus agressifs. Les bonnes places sont chères sur la ligne et ça se bagarre bien. » ajoute Xavier Revil, ancien membre de l’équipe de France de tornado.


"Les bonnes places sont chères"
Même discours du côté de PRB et Vincent Riou pour qui cette épreuve va permettre de tirer un premier bilan sur le niveau global de la flotte. « Il va y avoir du niveau. Jusqu’à présent, nous avons fait pas mal d’entrainements avec certains équipages. C’est sympa mais s’entrainer n’est pas la finalité. »

Si nombre d’entre eux vont se livrer une bataille sans merci, d’autres en revanche profiteront de cette régate pour découvrir le bateau. Ce sera le cas pour Nicolas Bérenger accompagné de Fabien Henry et Edouard Masse sur Beijaflore qui démarrent seulement leur préparation de la saison.


Des conditions idéales
Les régates s’annoncent relevées d’autant que les prévisions météos devraient être idéales en ce début week-end en Baie de Quiberon, avec 12 à 17 nœuds de vent (nord-ouest) pour la journée de vendredi, et 20 à 25 nœuds de secteur Est dimanche.

Un avant-goût du Tour de France à la Voile où la trentaine de bateaux inscrits prendra le départ le 3 juillet prochain à Dunkerque.


Les skippers racontent :
Yann Guichard, Spindrift Black :
« Notre leitmotiv est la continuité d’entrainement d’un support à l’autre, afin que les navigants passent un maximum de temps ensemble dans un contexte de compétition. Cette rentrée sportive sur le Spi Ouest-France s’annonce vraiment intéressante. »


Xavier Revil, Spindrift White :
« Parmi nos concurrents sérieux, je vois Groupama pour l’expérience de la régate au contact et Sodebo qui a bien travaillé avec nous depuis janvier. Prince de Bretagne et Combi West se sont aussi montrés dernièrement très percutants sur les départs, à surveiller... »


Vincent Riou, PRB :
« C’est une première régate pour nous mettre en route. Il va y avoir du niveau, on va donc pouvoir se positionner par rapport au reste de la flotte et faire le point sur ce qui nous reste à accomplir avant le Tour de France à la voile. Globalement nous sommes plutôt dans le coup mais nous n’avons pas navigué avec tous les bateaux. C’est intéressant de se retrouver enfin en configuration course car on va pouvoir, à la fin de ce Spi Ouest France, tirer un premier bilan. On devrait à priori avoir du vent et pas trop froid. »


Nicolas Bérenger, Beijaflore :
« Nous avons débuté nos entraînements samedi dernier, le Spi Ouest France va nous permettre de nous entraîner, de nous étalonner vis-à-vis des autres. On va pouvoir voir comment le bateau marche, prendre les bons repères, maîtriser notre vitesse. Nous ne sommes pas dans une optique de gagner mais plutôt de nous améliorer et d’engranger de l’expérience. »


Sébastien Rogues, GDF SUEZ :
« Cela nous permettra de nous situer par rapport à la concurrence et d’identifier les points à faire progresser pour être au meilleur niveau fin juin au Tour de France à la Voile, l’objectif clé de la saison 2015. Ce bateau est amusant, vif, mais plein de subtilités pour en tirer le meilleur. La monotypie est une des meilleures écoles pour se « upgrader » et atteindre le meilleur niveau car seuls les équipages font la différence, les bateaux étant tous strictement identiques. »



Programme de la course :
Début des régates vendredi 3 avril matin (11 h)
Fin de la compétition lundi 6 avril midi ou début d'après-midi
Remise des prix à 16 h 30


Liste des Diam 24 inscrits au Spi Ouest-France Intermarché :
- Agrival (Pauline Chalaux)
- Beijaflore (Nicolas Bérenger)
- CombiWest (Frédéric Guilmin)
- Custo Pol (Jean-Pierre Nicol)
- Fondation FDJ – Des Pieds et Des Mains (Damien Seguin)
- GDF SUEZ (Sébastien Rogues)
- Groupama (barré par Pierre Pennec : Franck Cammas sera ce week-end au Trofeo Princesa Sofia à Palma pour sa préparation olympique en Nacra 17)
- Maitre Coq (Jérémie Beyou)
- PRB (Vincent Riou)
- Prince de Bretagne (Lionel Lemonchois)
- Sodebo 1 (Thomas Coville)
- Sodebo 2 (Daniel Souben)
- Spindrift Black (Yann Guichard)
- Spindrift White (Xavier Revil)
- Vinci Autoroute (Jean-Baptiste Gellée)
- Votre Plus Long Périple (Loïc Fequet)


Classement après la première journée



Vous conseille : Régates / Franck Cammas, Yann Guichard, Thomas Coville, le plateau du Spi Ouest France a fière allure

http://www.scanvoile.com/2015/03/regates-franck-cammas-yann-guichard.html#.VRvb9_msUu4


Par la rédaction
Source : Effets Mer

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?