lundi 13 juillet 2015

Aventure / Le Cap Horn en duo avec Franck Cammas en Nacra F20 ? Inscrivez-vous !

Chaque année, Julbo propose à un de ses athlètes de réaliser un rêve dans le cadre d’une session de sport inédite. Cette année, c’est au tour de Franck Cammas. Le skipper de Groupama a choisi de passer le Cap Horn sur un catamaran volant. Et il cherche un co-skipper ! 



Franck Cammas cherche un équipier pour passer le Cap Horn !


Franck Cammas au Horn avec un catamaran volant
Quand Julbo, qui l’accompagne comme équipementier depuis plus de 17 ans, a proposé à Franck Cammas de réaliser un de ses rêves, le skipper avait déjà sa petite idée : « J’ai trois rêves, le premier s’est réalisé, c’était de gagner la Volvo Ocean Race. Le second, c’est de faire la Coupe de l’America et nous y travaillons activement avec mon équipe. Mon troisième rêve serait de passer le Cap Horn sur un catamaran volant. »

Pour Julbo, le thème de la Sail Session de l’année était donc tout trouvé. Ce sera une expédition au Cap Horn en Nacra F20 Carbon FCS.


Le défi : passer le Cap Horn en catamaran volant et y accoster
Plus facile à dire qu’à faire. L’aventure devra débuter bien en amont. Le défi sera d’abord logistique pour acheminer le Nacra F20 Carbon FCS jusqu’à Puerto Williams au Chili.

De Puerto Williams, l’expédition devra rallier Puerto Toro. Ce village d’une cinquantaine d’âmes est la localité la plus australe du globe (hors stations de recherche). Elle est située à 3875 km du pôle Sud. C’est aussi le seul village à être situé sous le 55e parallèle.

Le Nacra F20 Carbon FCS et sa base arrière navigueront ensuite jusqu’à un mouillage proche du Horn pour se préparer au passage du célèbre cap. Le duo formé par Franck Cammas et son co-équipier parcourront un total de près de 100 miles nautiques en voilier volant dans les eaux glaciales de la Patagonie.

Franck Cammas et son équipier ne se contenteront pas de contourner le mythique rocher. Une fois le défi sportif accompli, c’est à pied qu’ils débarqueront sur le rocher du Horn pour aller à la rencontre du gardien du phare et de sa famille.


Le catamaran : le nacra F20 Carbon FCS
Si le Nacra 17 commence à avoir sa petite notoriété en tant que nouveau support olympique, on connaît moins le très performant Nacra F20 Carbon FCS construit et mis au point par le bureau d’étude Nacra et le cabinet Moreli & Melvin. Tout en carbone, des coques au mât en passant par les foils et les safrans, le Nacra F20 Carbon FCS (Flight Control System) est capable de faire des pointes à plus de 30 nœuds. Il décolle dès l’établissement d’une brise de force 3 (environ 7-8 nœuds de vent).


Profil du co-équipier recherché
Julbo et Franck Cammas ont décidé de recruter le co-équipier qui embarquera pour ce défi du bout du monde via un jeu concours.

Le défi qui se déroulera en novembre 2015 n’est pas anodin. Les candidats devront donc justifier d’une solide expérience en catamaran de sport ou en voile légère. Les candidats sont invités à poster sur la page julbo.com/sailsession avant le 1er septembre un CV nautique ainsi qu’une vidéo de présentation mêlant une interview face caméra et des images de leurs navigations.

Franck Cammas et Julbo sélectionneront les profils les plus adaptés qui seront alors conviés à une session d’entrainement à Lorient en Septembre.


Franck Cammas, pourquoi ce rêve ?
« Le Cap Horn c’est la partie que l’on connaît. Ce qu’il y a de fascinant c’est la terre derrière. A chaque fois que je l’ai passé, je me suis dis qu’il fallait que j’y revienne pour aller voir ce territoire désertique et isolé. C’est aussi une belle histoire d’aller enfin à la rencontre de cette famille qui vit au bout du monde. A chaque passage, nous échangeons par radio avec le gardien du phare du Cap Horn.»


Quelle va être selon toi la plus grande difficulté de la session ?
« La gestion de la météo. Il va falloir attendre le bon moment car on ne s’aventure pas à l’improviste dans cette contrée du globe. Le Nacra F20 va vite et nous permettra donc de nous déplacer rapidement. Par contre c’est un pur sang, et dans une mer formée, il faudra le maîtriser. »


A quoi doit se préparer ton co-équipier ?
« A avoir froid, à en prendre plein la vue et à vivre une aventure unique ! La navigation sur des voiliers qui volent est plus tendue et demande une attention de tous les instants. C’est donc physiquement exigeant. »


Le défi en quelques chiffres
Recrutement du co-équipier du 1er juillet au 1er septembre
Essais pour les cinq finalistes en septembre 2015 à Lorient
10 jours d’aventure dans les canaux de Patagonie en novembre 2015
100 miles nautiques
Le Nacra F20 Carbon FCS : 6,20 m de long
Vitesse de pointe : 30 nœuds soit près de 55 km/h


Credit : Y.Zedda

Pour s'inscrire, c'est ici :

https://www.julbo-eyewear.com/fr/jeu-concours/sail-session


Par la rédaction
Source : Enelos

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?