jeudi 23 juillet 2015

Class40 / Campagne de France en construction, Halvard Mabire : "Un bateau le plus polyvalent possible"

Halvard Mabire est de retour auprès de son Class40 en construction. Le skipper de Campagne de France a retrouvé Miranda Merron à Caen et a repris le travail de construction de son nouveau bateau au chantier Shoreteam. Maitre d’oeuvre de cette construction, entouré de talents régionaux, avec l’objectif avoué de faire progresser les compétences normandes en matière de fabrication de voiliers de course, le marin supervise en cette mi-juillet la fabrication du pont. Avant d'envisager le montage final de la coque pour le mois d’octobre.


Crédit : H Mabire

Le point sur la construction
Pour d’évidentes raisons de maîtrise des coûts, Halvard Mabire assure lui-même les dessins des pièces névralgiques du bateau. Les indispensables cloisons intérieures du futur Class 40 Campagne de France 3ème du nom, ont été fabriquées alors qu’il traversait l’Atlantique à bord de la goélette signée Herreshoff Mariette of 1915.

La coque au dessin novateur signé Mabire/Nivelt, a été infusée, et sera démoulée en septembre une fois que les dernières cloisons intérieures auront été posées. Le pont, dont la construction vient de démarrer, sera alors assemblé à la coque pour « fermer » définitivement le bateau.


En course en 2016
« Nous prenons notre temps chez Shoreteam » précise Halvard Mabire, « dans un soucis de recherche de qualité. Notre démarche, qui consiste à dessiner nous-mêmes le bateau et les pièces qui le composent, pour une mise en oeuvre 100% normande, est novatrice. La qualité est pour l’heure au rendez-vous, et nous tenons à ce qu’elle le demeure jusqu’à la pose de la dernière pièce d’accastillage. » C’est donc en 2016 que l’on découvrira en course ce nouveau Class40.


"Terriblement efficaces au reaching et au portant"
« Nous avons dessiné un bateau le plus polyvalent possible, pour cadrer avec le programme très dense et très éclectique de la classe, où figurent notamment des courses comme la transat anglaise et Québec Saint Malo » souligne Halvard Mabire. « Les bateaux de la nouvelle génération, ainsi que la dernière édition de la course Les sables - Horta - Les Sables vient de le démontrer, sont terriblement efficaces au reaching et au portant. La confrontation s’annonce très intéressante. »

Halvard Mabire et Miranda Merron vont ainsi besogner tout l’été. Miranda s’offrira néanmoins un petit aparté nautique, en disputant à bord d’un Class40 britannique la Fastnet Race en aout.


Vous conseille : Class40 / Un nouveau plan Mabire-Nivelt, Halvard Mabire : "S'appuyer sur le savoir-faire normand"

http://www.scanvoile.com/2015/02/class40-un-nouveau-plan-mabire-nivelt.html


Par la rédaction
Source : D.Van Den Brink

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?