mardi 28 juillet 2015

Tour Voile / Belle surprise, Quentin Delapierre et Matthieu Salomon de Vannes Agglo-Golfe du Morbihan

C’est La surprise du Tour 2015. Vannes Agglo – Golfe du Morbihan, plus jeune équipage de la flotte, était aussi un des six équipages amateurs du Tour Voile. Autant dire qu’on ne les attendait pas à jouer aux avant-postes avec les grands noms de la voile. Et pourtant. Les co-skippers Matthieu Salomon et Quentin Delapierre, aussi brillants que déterminés, et surtout nullement impressionnés, ont joué crânement leur chance. Bilan : victoire chez les amateurs et une superbe 4e place au général !




Retour aux sources
Ils ont commencé à naviguer ensemble à la CataSchool de Larmor Baden dans le Golfe du Morbihan. Premières sensations en multi. Mais c’est en monocoque que Matthieu Salomon et Quentin Delapierre remportent leurs premiers titres de haut niveau : champions du monde de SB20, vice-champions de France d’Open 5.7 et plus récemment champions d’Europe de J80. Ils sont issus, comme leurs trois équipiers Kevin Peponnet, Bruno Mourniac et Solune Robert, du dispositf « France Jeunes Inshore », le projet de formation des jeunes à la pratique Inshore et Course au Large en équipage de la Fédération Française de Voile.


Des têtes bien faites
Et c’est d’ailleurs à la FFV, au service communication, que Matthieu Salomon vient de passer une année en alternance dans le cadre de son Master 2 Marketing et Communication à Rennes. Car ces jeunes talents de la voile française ont des têtes bien faites. Quentin Delapierre est titulaire d’une Licence de STAPS et poursuit une année de Master à l’AMOS Business School. Bruno Mourniac est en deuxième année au Centre de Formation des Journalistes. Kévin Peponnet est étudiant à l’INSA en science et génie des matériaux, et Solune Robert, le plus jeune, (19 ans) entre en IUT génie mécanique.


« Le Tour se joue sur la régularité »
L’équipe de Vannes Agglo – Golfe du Morbihan a reçu son Diam 24 tôt en avant-saison et a pu suivre un entraînement intensif. « Notre Diam 24 est basé à La Trinité-sur-Mer, et on s’entraîne à l’ENV à Quiberon. On mutualise beaucoup avec Sodebo, et c’était très positif en terme de préparation et de logistique. 

Nous sommes arrivés sur le Tour relativement prêts et nous avons aussi beaucoup travaillé mentalement pour ne pas craquer dans les moments difficiles, de garder la tête froide et d’être lucide jusqu’au bout… Parce que le Tour se joue sur la régularité. »


Des petites erreurs de jeunesse 
Au début du Tour, «On avait tendance à partir tête baissée, trop sûrs de nous, quitte à perdre des places », reconnaît Matthieu Salomon. « Et on a eu pas mal de petits malheurs, des dérives abimées, le choc avec PRB… C’est un enchaînement de petites choses qui fait qu’on n’arrivait jamais à jouer dans les trois premiers et inconsciemment, nous avions de la frustration. Ensuite, tout s’est libéré. On a essayé d’effacer un peu notre fougue pour être beaucoup plus réguliers. »

« Mon seul regret, c’est peut-être le Raid de Gruissan. On était dans le coup, mais on fait une erreur, sans doute due à notre manque d’expérience, et on termine 18e au lieu d’être dans les cinq premiers. C’est là qu’on a vu s’éloigner nos chances de podium. Mais on va revenir avec le couteau entre les dents l’année prochaine pour jouer le général. » conclut Quentin Delapierre.


Superbe Tour !
A l'issue des trois semaines de compétition, Vannes Agglo a survolé le classement amateur. Les jeunes terminent à une superbe 4e place au classement général derrière le trio intouchable Spindrift, Groupama, Combiwest mais devant les ténors Lionel Lemonchois, Vincent Riou, Jérémie Beyou... Matthieu Salomon et Quentin Delapierre voient déjà plus loin, et de vainqueur Amateur à futur vainqueur du Tour 2016, il n’y a peut-être qu’un pas…

Par la rédaction
Source : Tour Voile

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?