jeudi 17 septembre 2015

ITW / Le Mach40 V&B sur la Jacques Vabre, zoom sur Maxime Sorel : "On est encore en phase de découverte"

Après la Route du Rhum en 2014, il s'attaque cette année à la Transat Jacques Vabre. Avec cette fois un Mach40 version 3 flambant neuf. Rencontre avec Maxime Sorel, le jeune skipper de V&B, à la veille de partir en qualification avec Sam Manuard, son co-skipper et architecte du bateau. ITW.


Maxime Sorel à la table à cartes.
Credit : ScanVoile

Maxime, après un premier stage de trois jours à Lorient et vos premières navigations, où en êtes-vous dans votre préparation ?
"On est encore en pleine phase de découverte. On a mis à l'eau le 21 août, on a enchaîné avec les tests obligatoires. Le timing est donc très serré ! Pour le moment, le bateau répond totalement à nos attentes. Mais c'est clair qu'entre mon ancien Class40 Vintage de 2007 et mon nouveau Mach40 V&B, il y a un monde !"


Quelles sont les principales évolutions par rapport aux derniers Mach40 sortis ?
"On a été au maximum de la jauge. Carène plus tirée, centre de gravité abaissé, nouveau plan de pont. En principe, on espère de 8 à 10 % de puissance en plus par rapport à Solidaires en Peloton (le Mach40 de Thibaut Vauchel mis à l'eau l'été dernier). On s'attend à des perfs similaires au près mais en revanche, on pense gagner au portant et au vent de travers."


Qui craignez-vous le plus sur cette Transat Jacques Vabre ?
"Principalement Credit Mutuel Bretagne avec Nicolas Troussel, le Tizh40 Le Conservateur de Yannick Bestaven particulièrement à l'aise dans la brise, Solidaires en Peloton de Thibaut Vauchel ou encore Team Concise 8 de Jack Boutell.

Même si on sera un peu court dans notre préparation, on compte bien viser le Top 5. On profitera de la Transat pour finir d'optimiser le bateau, sans oublier de bien tirer dessus aussi ! Mais l'objectif principal reste la Route du Rhum 2018. Et j'espère bien avoir fait des perfs avant ! (rires)"


Que redoutez-vous sur cette Transat ?
"Qui dit bateau neuf, dit bateau pas encore éprouvé. On espère donc ne pas subir de casse. J'ai surtout peur d'être déçu et de ne pas être dans le match ! En outre, j'ai encore très peu d'expérience dans le domaine. Mon co-skipper Sam Manuard m'est d'ailleurs d'une très grande utilité. C'est un énorme plus pour moi de l'avoir à mes côtés par rapport à un pur navigant. Il a un rôle capital dans toute la mise au point du bateau, qui demande un travail colossal."


Sam Manuard, architecte du Mach40 et co-skipper V&B 
Pouvez-vous nous présenter en quelques mots ce Mach40 version 3 ?
"Nouvelle carène, étrave assez volumineuse et nouveau pont, ce sont les changements notables et l'essence même de ce bateau. L'idée était d'exploiter au mieux la jauge."


Quelles sont vos impressions après vous être frotté au terrain ?
"Après les premières sorties, les sensations sont très bonnes. Lors de notre première confrontation en stage (face à Teamwork, Nivéa et Zetra), les retours ont été positifs même si la météo, assez légère, n'était alors pas vraiment représentative. En fait, entre ce qu'on avait imaginé sur le papier et la réalité du terrain, ça colle !" conclut Sam Manuard dans un grand sourire.


Maxime Sorel et Sam Manuard sur V&B à Lorient.
Entre fougue et sagesse, un duo complémentaire à suivre.


Maxime Sorel 
29 ans - Ingénieur en génie civil (toujours en activité)
Route du Rhum 2014 : 23e et 1er Class40 Vintage

Sam Manuard
44 ans - architecte naval
3e participation à la Transat Jacques Vabre
Vainqueur de la Transat Jacques Vabre 2011 avec Yves Le Blevec (Actual - Multi50)


Mach40.3 V&B 
Architecte : Sam Manuard
Chantier : JPS La Trinité
Longueur : 12,18 m
Largeur : 4,5 m
Tirant d'eau : 3 m
Tirant d'air : 19 m
Déplacement : 4500 kg
Voilure au près : 115 m²
Voilure au portant : 270 m²



Vous conseille : Class40 / Maxime Sorel met à l'eau son nouveau Mach40, cap sur la Transat Jacques Vabre (images)

http://www.scanvoile.com/2015/08/class40-maxime-sorel-met-leau-son.html#.VfmfPxHtmko


Propos recueillis par ScanVoile


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?