jeudi 29 octobre 2015

Transat Jacques Vabre / PRB nouveau leader IMOCA, grosse dépression derrière, ça va souffler fort !

Alors que Sodebo Ultim’ et MACIF rasent au portant les côtes marocaines, pour les IMOCA et les Class40, c'est loin d'être la même histoire ! Depuis hier, les monocoques de la Transat Jacques Vabre n’ont qu’un seul objectif : avancer le plus vite possible pour ne pas se faire prendre par une grosse dépression qui se rapproche à vitesse grand V de l’archipel des Açores. Si les quatre premiers vont être épargnés, le reste de la flotte va prendre cher dès le début de soirée ! A noter : Hugo Boss (Alex Thomson) se déroute vers Vigo tandis que Bastide Otio (Kito de Pavant) fait route vers Cascais.



PRB nouveau leader sur la Transat Jacques Vabre
Credit : B.Stichelbaut/PRB

IMOCA : Ca va souffler fort !
Nouveau leader, Vincent Riou (PRB) l’avait annoncé hier : « Je suis content d’être devant, je n’aimerais pas être derrière, car le vent va être fort. » Derrière le quarté de tête (PRB, Queguiner-Leucémie Espoir, Banque Populaire VIII et SMA), les IMOCA et la totalité des Class40 vont se retrouver dans du vent de sud-ouest fort (rafales à 40 nœuds) durant quelques heures. Encore des bords à tirer avant de choquer les écoutes et enfin sortir les grandes voiles d’avant. Mais le moment est crucial pour les compétiteurs qui doivent régater tout en composant avec la météo.


Bastide Otio (Kito de Pavant) se déroute vers Cascais 
A 15h30 ce jeudi, Kito de Pavant et Yann Régniau, l’équipage de l’IMOCA 60’ Bastide Otio, ont informé qu’ils se déroutaient vers le port de Cascais au Portugal situé à environ 400 milles de leur position actuelle. Depuis trois jours, l’antenne satellite « Fleet » du bateau est hors d’usage. Le duo de Bastide Otio est contraint de progresser à l’aveugle sans données météo. Kito de Pavant a également précisé qu’il déplorait plusieurs voiles endommagées. Bastide Otio est attendu samedi matin à Cascais où il sera rejoint par son équipe technique afin d’envisager les réparations nécessaires pour pouvoir poursuivre la course.


Hugo Boss vers Vigo
Après avoir tenté une réparation en mer, Alex Thomson et Guillermo Altadill à bord de HUGO BOSS ont pris hier soir la décision de faire route vers Vigo. Leur réparation partielle ne leur permet pas de traverser de l'Atlantique sereinement.


Abandon d'Arnaud Boissières et Stan Maslard
Suite à la déchirure de la grand-voile la nuit dernière, Arnaud Boissières et Stan Maslard n’ont pas trouvé de solution de remplacement. La mort dans l’âme, les deux skippers de Le Bateau des Métiers by Aerocampus ont annoncé leur abandon à 16h30.

O Canada (IMOCA) rencontre des problèmes de chariot de grand-voile. Eric Holden et Morgen Watson tentent de solutionner ces soucis techniques.


ULTIME : Magnifique duel 
Réussir à placer un empannage en bon endroit, glisser là où le vent est frais, c’est ce que font en ce moment les deux trimarans géants qui se livrent un magnifique duel entre le Maroc et la Mauritanie à 25 nœuds. En tête, Sodebo Ultim’ (Thomas Coville/Jean-Luc Nélias) s’est décalé dans l’après-midi un peu plus au large, cap sur le Cap Vert pour toucher plus de pression. Mais MACIF (François Gabart/Pascal Bidégorry) est en chasse et avance comme un avion depuis quelques heures.


MULTI50 : FenetréA Prysmian revient dans le match
Pour les Multi50, la météo n’a rien à voir, mais le jeu est le même. FenêtréA Prysmian (Erwan Le Roux/Giancarlo Pedote) a réussi à se décaler pour attraper le vent plus porteur et pointe à moins de 20 milles ce soir du leader, tandis que ses camarades de jeu Arkema et Celia Village tirent encore des bords. Mais cette nuit, le vent va forcir et venir du sud-ouest pour les trois équipages.


CLASS40 : V&B dans le sillage du Conservateur
Preuve que les marins régatent à couteaux tirés : plusieurs duels se sont formés comme Le Conservateur/V and B, TeamWork40/Carac - Advanced Energies, Zetra/SNBSM Espoir Compétition et Groupe Setin/Concise 2. La régate bat son plein !


35 bateaux toujours en course, 7 abandons
Des 42 équipages au départ, il en reste 35. En ce cinquième jour de course, il faut compter 7 abandons, soit 2 Class40, 1 Multi50, 4 IMOCA 60’ et 1 Ultime (Maître Coq, Edmond de Rothschild, Prince de Bretagne, Team Concise, La French Tech Rennes Saint-Malo, Safran, Bretagne-Crédit Mutuel, Le Bateau des Métiers by Aerocampus).


Ils ont dit :
Michel Desjoyeaux, co-skipper SMA (IMOCA)
« Nous avons bien tanké cette nuit. Ce matin, ça avance bien, on devrait rester en avant du vent fort qui va monter petit à petit. Si on arrive à bien carburer, ça devrait passer. L’horizon s’éclaircit. La route se dégage et est assez claire devant. »

Pascal Bidégorry, co-skipper de MACIF (Ultime)
« Nous sommes passés très près des Canaries au petit jour. On est passé près pour grappiller un peu de vent sur Sodebo. Le bateau va bien, pas de problèmes, nous avons eu des petits soucis électroniques après le cap Finisterre mais pas de gros problèmes sur le bateau. »



Classements à 17 h
ULTIME
1 - Sodebo Ultim’
2 - Macif à 57 milles du leader
3 - Actual à 622

IMOCA
1 - PRB
2 - Banque Populaire VIII à 10,9 milles du leader
3 - Queguiner - Leucemie Espoir à 16
4 - SMA à 40
5 - Initiatives Coeur à 113

MULTI50
1 - Ciela Village
2 - FenêtréA Prysmian à 20 milles du leader
3 - Arkema à 76

CLASS40
1 - Le Conservateur
2 - V and B à 2 milles du leader
3 - Eärendil à 51

Par la rédaction
Source : S.Gueho

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?