mardi 8 décembre 2015

Trophée Jules Verne / Avarie sur le foil bâbord de Spindrift 2, Idec Sport refait une partie de son retard

Hier lundi en fin d’après-midi, le foil bâbord de Spindrift 2 a été endommagé lors d’un choc avec un OFNI dans le Nord des Kerguelen. Le ‘winglet’ a cassé dans la collision. L’équipage a immédiatement procédé à un diagnostic approfondi, notamment à l‘intérieur du flotteur où une petite fuite au niveau du puits de foil a été colmatée par les spécialistes composites du bord dès que les conditions l’ont permises. 






Il est encore trop tôt pour dire de combien la performance de Spindrift 2 est affectée. La tentative de record autour du monde n’est cependant pas compromise.


Idec Sport très Sud
IDEC SPORT a repris 300 milles en quarante heures. Les hommes de Francis Joyon ont enchaîné cinq empannages depuis hier soir. Ils cavalent à plus de 30 nœuds sur une trajectoire très Sud. Objectif : rester à l’Est d’une dépression tropicale venant de Madagascar, ce qui peut leur faire gagner – ou perdre – une journée entière. Et ça va se jouer à rien !


"50 % de chances d’y parvenir"
Foncer le plus vite possible pour rester dans l’Est de cette fameuse dépression tropicale est donc le grand enjeu des vingt-quatre heures à venir. « Marcel (Van Triest, le routeur d’IDEC SPORT) estime que nous avons 50 % de chances d’y parvenir » explique Francis Joyon.  « Si on est du bon côté, on aura des bons vents réguliers de Nord-Est, sinon nous aurons des vents un peu merdiques, quoi…» 

"On tricote entre 52 et 54 degrés Sud"
Pour cela, il faut naviguer très Sud… et donc surveiller de près d’éventuels icebergs. « Quand on voit que l’eau est à moins de deux degrés, qu’il y a trop de brume et qu’on s’inquiète trop, on remonte. En fait, on joue au yoyo entre la latitude qui nous paraît dangereuse et celle qui l’est moins. Voilà pourquoi on tricote entre 52 et 54 degrés Sud ».





Images : Idec et Spindrift (embarqué)



Spindrift 2 à 16h45
Milles de retard sur le record : 222
Milles parcourus en 24 heures : 558
Vitesse moyenne en 24 heures : 23,3

Idec Sport à 16h30
Milles de retard sur le record : 493
Milles parcourus en 24 heures : 632
Vitesse moyenne en 24 heures : 26,3 noeuds


Par la rédaction
Sources : Spindrift - Idec

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?