jeudi 3 décembre 2015

Trophée Jules Verne / "Ca allume dur sur Spindrift 2 !" Yann Guichard et Jean Yves Bernot expliquent

"Ca allume dur sur Spindrift 2. On essaie de rester devant la dépression, qui marche elle entre 30 et 35 noeuds. On tente de tenir sa cadence. Les gars sont à fond ! On a fait plus de 800 milles en 24 heures à plus de 34 noeuds de moyenne !" Explications de Yann Guichard depuis l'Atlantique Sud, qui a repris un peu d'avance sur le record.







Jusqu'où osera-t-on descendre ?  Jean Yves Bernot, routeur à terre de Spindrift 2 
"Le bateau et l'équipage ont fait de gros efforts pour tenir devant le front cette nuit à grande vitesse. Résultat : nous pouvons envisager un peu plus sereinement le passage sous l'anticyclone qui grossit au sud de l'Afrique cette nuit et la journée de vendredi, même si la méfiance est de mise.


La suite du voyage s'annonce fraîche : les braves vents d'ouest de l'Océan Indien ne se font sentir qu'au sud de 51 sud et il faudra bien aller les chercher. D'ou discussions serrées avec les gens du CLS (Collecte Localisation Staellites) qui traquent les icebergs. Jusqu'où osera-t-on descendre ? L'Océan Indien est en pleine forme..."


Crédit : Y Riou

Spindrift 2 à 17h
+40,32 Milles d'avance sur le record
824 Milles parcourus en 24 heures 
34,3 noeuds de Vitesse moyenne en 24 heures

Idec Sport à 17h
-311.76 Milles de retard sur le record
571.05  Milles parcourus en 24 heures 
23.8 noeuds de Vitesse moyenne en 24 heures 

Sources : ScanVoile - Spindrift

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?