vendredi 12 février 2016

ITW / "Il est temps que je reprenne la mer," Franck Cammas, de Kerpape à Quiberon, sera à Muscat

Sur l'eau à la fin du mois. C'est l'objectif que s'est fixé Franck Cammas. Le marin, grièvement blessé en décembre dernier, a prévu de remonter sur l'AC45 Groupama Team France sur le plan d'eau omanais qui accueillera bientôt les Louis Vuitton ACWS. Délesté de son plâtre depuis le 12 janvier, Franck Cammas poursuit sa rééducation au centre de Kerpape à Ploemeur mais également à la Thalasso de Quiberon. Son objectif : « Reprendre la mer ».


Franck Cammas en pleine rééducation.
Crédit : Groupama Team France

"Franck apprend la patience"
Le sportif de haut niveau qu’il est récupère rapidement mais toutefois ne doit pas brûler les étapes. « Franck apprend la patience. Il apprend à écouter son corps et à nous écouter ! C’est un patient facile et surmotivé. Depuis qu’il a ôté son plâtre le 12 janvier dernier et que nous l’avons pris en main, il a fait beaucoup de progrès. 

Nous sommes en reprise d’appui. Progressivement, nous augmentons la charge. Actuellement, nous en sommes à 50 kilos. Franck ne rechigne pas à l’effort même si son avant-pied le tiraille encore un peu du fait de l’étirement qu’ont subi tous les tendons et les muscles. Tout cela est plus que normal.

Franck a positivé dès qu’il a su que son pied était sauvé. A partir de là, il a conservé un bon moral et s’est investi tant dans sa rééducation que dans ses activités auprès de son équipe. Il s’est ainsi inscrit dans un cercle vertueux, bénéfique à toute récupération, »  témoigne le Docteur Thierry Charland qui suit Franck Cammas au cœur du service Traumatologie Adulte à Kerpape, près de Lorient.


"Je suis trop sur leur dos" 
« Je suis heureux de retrouver progressivement mon autonomie. Chaque jour qui passe me rapproche de celui où je vais remettre le pied sur un bateau. C’est très motivant. En attendant, je ne perds pas mon temps ! Mon quotidien est chargé avec environ 4 à 5 heures à Kerpape selon les jours et ensuite 1 heure dans l’Alter-G, un tapis de course en apesanteur, à la Thalasso de Quiberon. 

Entre les deux, je cale des réunions avec mes équipes à la base de Lorient. C’est riche et intense. C’est sans doute ce mouvement permanent qui m’a permis de digérer rapidement le choc et de transformer en positif mon accident. Mais il est temps que je reprenne la mer et que je lâche mes gars… Il paraît que je suis trop sur leur dos (rires). »

Si Franck Cammas ne naviguera pas à Oman lors du premier Act des Louis Vuitton America’s Cup World Series, il sera auprès de son équipe. En revanche, il sera à bord de l’AC45 Series lors de la semaine d’entrainements qui se tiendra à Mascate du lundi 29 février au vendredi 4 mars.


Vous conseille : Oman se prépare à accueillir la Louis Vuitton ACWS, "Nous avons vraiment hâte !"

http://www.scanvoile.com/2016/02/itw-oman-se-prepare-accueillir-la-louis.html#.VrsvDPnhDIU


par la rédaction
Source : Groupama Team France

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?