samedi 19 mars 2016

Solo Concarneau / Yann Eliès s'impose en duo avec Antoine Carpentier : "Ne pas croire que ça a été facile !"

Ce samedi, à 11h06, Yann Eliès et Antoine Carpentier ont été le premier duo à franchir la ligne d’arrivée de la Solo Concarneau – Trophée Guy Cotten. Le tandem, qui a mis 1 jour et 19 heures pour boucler les 340 milles du parcours au départ et à l’arrivée de la Ville Bleue, a dominé la course du départ à la fin, même si le binôme Sébastien Simon – Xavier Macaire l’a maintenu sous pression jusqu’au bout. ITW du vainqueur.




Yann Eliès remporte la Solo Concarneau en double.
Credit : B.Gergaud

Une belle performance pour Yann Eliès, qui, malgré sa blessure au doigt et un équipier novice sur le support, a réussi le pari d’inscrire son nom au palmarès de la compétition pour la troisième fois, après 2009 et 2014.


Yann, c’est ce qui s’appelle une histoire rondement menée ?
« Oui et je suis content. Très content même. Avec Antoine, nous n’avions jamais navigué ensemble en Figaro mais le fait est qu’il connait bien la régate au contact et qu’il a tout de suite trouvé sa place sur le bateau. 

Très vite après le départ, le jeu s’est résumé à un quatuor : Martin Le Pape et Eric Péron, Adrien Hardy et Vincent Biarnes, Sébastien Simon et Xavier Macaire puis Antoine et moi. A la fin, ça s’est même transformé en un mano à mano entre Bretagne – CMB et nous. 

Nous n’avons jamais rien lâché. Mieux, nous sommes parvenus à augmenter notre avance pour avoir le plaisir de terminer le dernier bord de près entre la Voleuse et l’arrivée sereinement. Cela étant dit, il ne faut pas croire que ça a été facile de gagner. »


Cette victoire en double vient s’ajouter aux deux autres décrochées en solo en 2009 et 2014. Elle vous réussit plutôt bien cette Solo Concarneau !
« Oui. Ca fait trois victoires dans l’épreuve. Ce qui est certain, c’est qu’il était presque « d’utilité publique » que je régate cette semaine, que j’aille prendre l’air. C’est mon métier d’être sur l’eau et à cause de ma blessure au doigt, ces derniers jours, ça m’a beaucoup manqué. Au début, j’étais assez inquiet mais finalement, dans le feu de l’action, on oublie la douleur. »


Quelle est la suite des événements ?
« Je vais essayer de faire un ou deux entraînements en solitaire au Pôle Finistère Course au Large à Port-la-Forêt mais ma priorité va rester de prendre soin de mon doigt, de ne pas faire n’importe quoi. Je vais aussi continuer de m’impliquer énormément dans les derniers détails de la modification du 60 pieds afin d’être sûr qu’à la mise à l’eau, tout soit comme j’ai envie et que l’on puisse rapidement aller sur l’eau. »




Classement double :
1. Queguiner (Yann Eliès - Antoine Carpentier) en 1j 19h 58
2. Bretagne Credit Mutuel (Seb Simon - Xavier Macaire) en 1j 20h 10
3. Agir Recouvrement (Adrien Hardy - Vincent Biarnès) en 1j 20h 32
4. Cercle Vert (Gildas Morvan - Alexis Loison)
5. Bellocq paysages (Martin Le Pape - Eric Peron)
6. Artemis (Sam Matson - Robin Elsey)
7. Fulgur Evapco (Milan Kolacek - Pierre Brasseur)


Podium solo :
1. Skipper Macif (Charlie Dalin) en 1j 20h 09
2. Skipper Macif (Yoann Richomme) en 1j 20h 11
3. Gedimat (Thierry Chabagny) en 1j 20h 22

Par la rédaction
Source : Rivacom

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?