jeudi 7 avril 2016

IMOCA / Maitre Coq et ses nouveaux foils mis à l'eau, Jérémie Beyou : "Il y a forcément un peu d’anxiété"

"Je suis convaincu que nous avons le bon package." Maître CoQ a été remis à l’eau cet après-midi à Port-la-Forêt. Aujourd'hui doté de foils, l'IMOCA a subi un gros chantier de quatre mois et demi. A son bord, Jérémie Beyou naviguera dès la semaine prochaine et effectuera des essais avec son équipe sur ce nouveau bateau optimisé qui recevra ses foils dans quelques jours. 


© Jean-Marie Liot / DPPI / Maître CoQ


Gros chantier
La complexité du chantier hivernal, dont la majeure partie consistait à équiper le bateau de foils, aura mis l’équipe technique dirigée par Pierre-François Dargnies (Philippe Legros, Laurent Arnould, Arnaud Hébert, Yann Lebreton) à forte contribution, ainsi que les six personnes dédiées au projet au sein du chantier CDK de Port-la-Forêt.

Il a d’abord fallu retirer les anciens puits de dérives, puis combler les trous dans le bordé, avant de préparer structurellement l’implantation des puits de foils, construits chez Heol Composites puis intégrés en mars.


Bateau renforcé
Dans le même temps, le bateau a été renforcé, y compris au niveau du mât, les efforts induits par les foils, qui lui donneront plus de puissance, se répercutant partout. Un travail très poussé a également été effectué pour concevoir puis construire les systèmes de montée et de descente des foils.

L’équipe technique de Maître CoQ s’est enfin concentrée sur les tâches plus classiques d’un chantier d’hiver, avec la révision de la quille, la mise à jour de l’électronique et l’inspection de nombreuses pièces d’accastillage et de gréement.

Jérémie Beyou satisfait : « Je suis très content du travail et de l’engagement de tous ceux qui ont participé à ce chantier. Dès le départ, j’ai senti une adhésion au projet qui n’a jamais faibli pendant ces quatre mois, personne ne s’est découragé malgré la difficulté de la tâche. L’histoire est déjà belle, reste à bien la continuer sur le Vendée Globe. »


Pas de répit, place aux nav'
Le bateau mis à l’eau jeudi et soumis dès demain vendredi aux tests de jauge, il s’agit désormais pour Jérémie Beyou de se familiariser avec l’utilisation des foils, qui arriveront la semaine prochaine. Dans la foulée, le skipper compte participer au stage IMOCA organisé par le Pôle Finistère Course au Large avant de rentrer aussitôt vers Lorient pour poursuivre des entraînements intensifs en équipe.


Transat New York-Vendée en entrée
Jérémie Beyou partira en convoyage et en équipage pour Newport, où aura lieu le départ le 29 mai, de la Transat New York-Vendée (Les Sables d’Olonne), sa première course de la saison.

Le skipper et son équipe ont du pain sur la planche, mais le challenge est particulièrement motivant : « Tout le monde a hâte de voir ce que va donner le travail effectué cet hiver. Il y a forcément un peu d’anxiété, mais je suis convaincu que nous avons le bon package », conclut confiant le skipper de Maître CoQ.



par la rédaction
Source : I Delaune

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?