samedi 23 juillet 2016

ITW / Fort vent à Gruissan, pas de stades nautiques sur le Tour Voile aujourd'hui, tous en route pour Marseille

La Tramontane aura soufflé fort ce samedi à Gruissan. Depuis cette nuit, ce vent de nord nord-ouest typique du Languedoc souffle à 28 nœuds constants, avec des rafales à 35. Impossible dans ces conditions de faire régater des Diam24. La caravane du Tour a donc mis le cap sur Marseille, où se courra demain le raid côtier. Christophe Gaumont explique. 


Crédit : JM Liot

Depuis hier, le vent n’a cessé de monter en puissance et, ce samedi, la Tramontane a secoué le village de Gruissan. A 25 nœuds constants ce matin, à 28 sur la côte cet après-midi, avec des rafales à 35 nœuds (45 à 50 au large), les petits trimarans se révèlent des cibles bien trop faciles. « Il était envisageable que le phénomène météo se décale légèrement et nous permette de lancer des régates, mais c’était un vain espoir, explique Christophe Gaumont, le directeur de course. On ne travaille pas pour annuler une course, mais il faut savoir rester raisonnable. C’est une question de sécurité et d’équité sportive : lancer une course avec des bateaux qui ne cherchent qu’à survivre pour rester à l’endroit n’a pas de sens ».

Cap donc sur Marseille pour deux jours de course. Le raid côtier sera lancé demain depuis les îles du Frioul, jusqu’à l’île de Jarre, pour un aller-retour de 32 milles le long de la côte.


Retrouvez les classements, ici

par la rédaction
Source : Effets Mer

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?