mardi 1 novembre 2016

Glisse / Clap de fin sur La Torche Windsurf 2016, "C’est incroyable de voir l’enthousiasme des spectateurs"

Le rideau est tombé dimanche sur l’édition 2016 de La Torche Windsurf. Malgré l’absence de compétition officielle, le bilan de La Torche Windsurf reste positif. « On n’a pas eu de chance cette année avec les conditions météorologiques. On a eu 9 jours avec moins de 10 nœuds de vent, ce qui est très rare en octobre », indique Christophe Boutet, directeur d’Aloha Attitude. « D’un autre côté, il y a eu de belles images et de belles animations, notamment en SUP, en foil et autres sports nautiques. On est content de l’installation qu’on a mis en place avec mes équipes d’Aloha Attitude et du Cercle Nautique de Loctudy, dont je suis très fier. On a bien travaillé sur la mise en place du village et l’accueil du grand public ».


Crédit : Carter / PWA

Le public au rendez-vous
Du côté des riders, la satisfaction est de mise. « C’est incroyable de voir l’enthousiasme des spectateurs pour le windsurf. On a signé des posters pendant deux heures non stop l’autre jour. Beaucoup de gens savent qui nous sommes et s’intéressent vraiment à notre discipline. Ca fait plaisir à voir et je trouve qu’avoir cet événement est une bonne chose pour notre sport », confie Klaas Voget, n°12 mondial en vagues au ranking mondial provisoire. « C’est quand même très rare en Bretagne de ne pas avoir de vent. C’est un manque de bol, mais j’espère que Christophe Boutet est toujours motivé pour organiser d’autres évènements ici dans les années à venir », indique de son côté Julien Quentel, qui a terminé la saison au pied du podium mondial en slalom.

Si aujourd’hui, l’heure est au bilan, Christophe Boutet n’exclut pas de revenir un jour à La Torche. « Organiser à nouveau un événement ici dans les années à venir ? Nous verrons après un bilan avec tous nos partenaires. Pourquoi pas un format multi disciplines ? En tout cas, ce ne sont pas les idées qui manquent », conclut celui qui a osé imaginer qu’il était possible de rallumer La Torche en faisant revenir l’élite mondiale du windsurf sur le spot mythique du pays bigouden, en 2014, puis en 2016.

par la rédaction
Source : Rivacom

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?