lundi 12 décembre 2016

Vendée Globe / Gros coup de tabac, JP Dick met le cap vers La Tasmanie : "Essayer de garder raison"

« La sécurité du bateau et du marin passe clairement avant la course. » Pendant quelques jours, JP Dick va mettre la course entre parenthèses pour éviter le passage d’une dépression très virulente. Le skipper azuréen a mis le cap vers la Tasmanie pour passer entre cette île et le continent australien. 


Credit : Y.Zedda/St Michel Virbac/VG

« Il y aura beaucoup de vent dans le détroit de Bass* (situé entre l’Australie et la Tasmanie), mais la mer sera navigable » précise le skipper azuréen.


Que redoutez-vous le plus dans la dépression qui est devant vous ?
« Cette dépression est très puissante et dure 3 jours à partir de demain. Les vents seront supérieurs à 45 nœuds avec des passages à 60 / 70 nœuds. La mer sera très forte avec des vagues supérieures à 10 mètres. Il est hors de question que nous allions là-dedans, la situation est dangereuse. »


Quelles sont les options possibles ?
« J’étudie la situation depuis 2 jours. Il y a deux grandes options possibles. Soit tu ralentis devant la dépression en restant près de la zone des glaces, le risque est d’avoir beaucoup de mer si le timing de la dépression change. Soit tu passes par le détroit de Bass* la route sera plus longue mais il y aura moins de vent et de mer. »


Quelle option avez-vous choisie ?
« Je fais le choix de la sécurité maximum. Je vais passer par le détroit de Bass. Il y a trop d’incertitudes dans le sud. Dans les prochaines heures, il va falloir oublier le classement et essayer de garder raison. »

* Le détroit de Bass est un bras de mer qui sépare le continent australien, plus particulièrement l'État de Victoria, de la Tasmanie. Il relie l'océan Pacifique Sud à l'océan Indien.


Un trio face à cette violente dépression
Jean-Pierre Dick n'est pas tout seul à devoir affronter ce coup de tabac. Dans la même galère, Yann Eliès et Jean Le Cam. « Jean-Pierre, Yann et Jean sont dans l'optique de sauver leurs bateaux que de jouer la stratégie de course. Leur objectif est d'esquiver le gros du système. Ils ne sont plus en mode compétition. » Jacques Caraës, le Directeur de Course, résume l'état d'esprit qui prévaut pour les trois marins concernés par la violente dépression qui va s'abattre au Sud de la Tasmanie à partir de demain.






A 15 h
1 Armel LE CLÉAC’H BANQUE POPULAIRE VIII
2 Alex THOMSON HUGO BOSS à 108.78 nm
3 Paul MEILHAT SMA à 1267.59 nm
4 Jérémie BEYOU MAITRE COQ à 1393.69 nm
5 Yann ELIES QUÉGUINER - LEUCÉMIE ESPOIR à 1934.22 nm
6 Jean-Pierre DICK StMICHEL-VIRBAC à 2064.8 nm 
7 Jean LE CAM FINISTÈRE MER VENT à 2280.13 nm

Par la rédaction
Sources : St Michel Virbac - Mer et Media