vendredi 24 février 2017

Vendée Globe / Conrad Colman a franchi la ligne d'arrivée sous gréement de fortune

Conrad Colman a franchi la ligne d’arrivée de la huitième édition du Vendée Globe sous gréement de fortune, le 24 février 2017, à 15 h. Le marin Néo-Zélandais de Foresight-Natural Energy prend la seizième place, en 110 jours 1 heure 58 minutes et 41 secondes. Le skipper avait dématé à 700 milles de l'arrivée. Pas question d'abandonner si près du but, mission accomplie ! Chapeau bas.


Vendée Globe / Conrad Colman a franchi la ligne d'arrivée sous gréement de fortune
Credit : O.Blanchet/DPPI/VG





« Ca y est, j'y suis ! Ce chenal est époustouflant. J’ai reçu un énorme cadeau de la part du public. 

Quand le mât est tombé je n’ai pas osé baisser les bras car je me sentais porté par tout le monde. J’ai reçu tellement d’énergie de la part des gens qui me suivaient qu’il était impossible de ne pas sortir le meilleur en moi. Je suis ravi d’être venu à bout de ce défi humain. »


Sans énergie fossile
Conrad Colman a réussi à atteindre son objectif de devenir le premier skipper à boucler un Vendée Globe sans utiliser d'énergie fossile. Il a utilisé un moteur électrique innovant, des panneaux solaires et un hydro-générateur en stockant l’énergie dans des batteries.


Rations d’urgence du radeau de survie
Après son démâtage du 10 février dernier, lorsqu’il était en dixième place à 250 milles à l’ouest de Lisbonne, Conrad Colman a mis en place un gréement de fortune, qui lui a permis de boucler les 740 milles restants jusqu’à l’arrivée aux Sables-d’Olonne. Ce démâtage s'est produit au moment où il traversait une dernière tempête avant la ligne d’arrivée, qu’il prévoyait de franchir en dixième position quelques jours plus tard.

Depuis, ses réserves de nourriture se vidaient, le contraignant à manger les rations d’urgence du radeau de survie. Il avouait par radio n'avoir à bord que deux petits gateaux secs !


Vous conseille : Vendée Globe / Conrad Colman a dématé à trois jours de l'arrivée !

http://www.scanvoile.com/2017/02/vendee-globe-conrad-colman-demate-trois.html#.WLBN-zvhCM8


Par la rédaction
Source : Mer et Media