jeudi 30 mars 2017

Diam 24 / Bernard Stamm apporte du sang neuf à son équipage, place à la compétition ce week-end

Alors qu’il vient de remettre à l’eau son Diam 24 aux couleurs de Cheminées Poujoulat, Bernard Stamm s’apprête à rempiler pour une troisième saison sur le circuit. Ce week-end, le skipper suisse s’alignera au départ de sa première course de la saison. Une saison qui s’annonce bien remplie avec, au programme, le Grand Prix Atlantique, le Spi Ouest-France, le Grand Prix de l’Ecole Navale, la Multyco, la Normandie Cup et le Tour de France à la Voile. 


Bernard Stamm en Diam 24
Credit : JM Liot


Changement d'équipage
Davantage rôdé sur son « petit » bateau, Bernard Stamm affiche logiquement des ambitions fortes cette année. Il vise notamment une place dans le Top 5 sur le Tour Voile, l’épreuve phare de son calendrier 2017. Pour atteindre son objectif, le marin a choisi de modifier l’organisation du bord, mais aussi de s’appuyer sur des régatiers particulièrement chevronnés, à l’image de Gwen Riou, qui compte une préparation olympique en 470, et de Jean-Christophe Mourniac, ex membre de l’équipe de France de Tornado, et deuxième du Tour de France 2016.


De l'Ultime au Diam 24
Après un Trophée Jules Verne bouclé en 40 jours, 23 heures, 30 minutes et 30 secondes sur IDEC Sport aux côtés de Francis Joyon, Bernard Stamm se prépare à attaquer sa saison 2017. « Nous avons remis Cheminées Poujoulat à l’eau lundi. Cette semaine, nous allons participer à trois jours de stage avec quelques-uns de nos concurrents sous la houlette de Marc Bouët. Ce sera une belle occasion de remettre le bateau en route avant le coup d’envoi du Grand Prix Atlantique, vendredi », a expliqué le marin qui tâchera de reprendre aussi vite que possible ses marques.


Des postes mieux adaptés
« C’était compliqué de courir toutes les étapes comme je l’ai fait l’an passé. J’ai donc proposé de céder la barre du bateau. Je vais pouvoir me concentrer sur la nav’ sur les raids et commenter les stadium pour les invités de Cheminées Poujoulat », a précisé le marin Suisse qui laissera ainsi le stick à Jean-Christophe Mourniac, spécialiste du petit multicoque, tandis que Gwen Riou officiera à la grand-voile puis à la tactique, et que lui fera équipier d’avant sur les côtiers.

« A ce jour, nous ne sommes pas encore vraiment fixés sur le quatrième équipier, celui qui se retrouvera à l’avant sur les in-shore. Ce week-end, à Pornichet, c’est Pierre Le Clainche qui occupera le poste mais rien n’est encore figé pour le moment », souligne Bernard Stamm.


Top 5 sur le Tour Voile
« Cette année, notre objectif est d’essayer de rentrer dans le Top 5. Nous savons néanmoins qu’il subsiste quelques inconnues car, par rapport à l’année dernière, les teams semblent plus entraînés mais aussi mieux organisés. Le niveau monte progressivement», a noté Bernard Stamm qui compte sur les régates d’avant-saison pour se caler et se préparer au mieux.

« Ces premières courses vont nous permettre de nous jauger par rapport aux autres et de définir le boulot à effectuer sachant que l’on part de beaucoup moins loin que l’année dernière. Nous avons tous nos expériences. Nous allons tâcher d’en tirer parti au mieux », a promis le marin que l’on verra ce week-end à Pornichet pour le GP Atlantique, et ensuite à la Trinité-sur-mer pour le Spi Ouest-France (du 13 au 17 avril), à Lanvéoc pour le Grand Prix de l’Ecole Navale (du 25 au 28 mai), à Bénodet pour la Multyco (du 3 au 5 juin), au Havre pour la Normandie Cup (du 15 au 18 juin), et sur les différentes étapes du Tour du France à la Voile.

Par la rédaction
Source : Rivacom