mardi 4 avril 2017

Diam 24 / SMA en chantier, Paul Meilhat passe sur trois coques

Pendant que son Imoca est en chantier chez Mer Agitée, Paul Meilhat navigue en Diam 24. Pour le skipper SMA, la parenthèse voile légère a débuté ce week-end avec le Grand prix de Pornichet. "Se remettre dans une démarche d’apprentissage, avancer les sens en éveil et écouter les autres pour prendre de l’information, ça impose l’humilité."


Crédit : B Bouvry


Avec la famille Souben
Des Grands Prix et trois étapes du Tour de France à la Voile : le calendrier de Paul Meilhat s'étoffe, le temps que son IMOCA soit remis à l'eau. On retrouve donc le marin au sein de l’équipe Vivacar, coachée par Daniel Souben et skippée par son fils Mathieu.

Il va ainsi renouer avec ses réflexes de voile olympique : « Ces deux dernières années, je n’ai fait que de l’Imoca. Ça fait du bien de refaire de la navigation au contact, de tourner autour de bouées, de travailler les départs et de participer à ces longs débriefings. » Une première compétition que l'équipe a terminée à la 10e place à Pornichet dimanche.


"Ça remet les pendules à l’heure"
Si Paul Meilhat s’est offert cette parenthèse, c’est aussi parce que toute remise en question est bénéfique. « Ça remet les pendules à l’heure : se remettre dans une démarche d’apprentissage, avancer les sens en éveil et écouter les autres pour prendre de l’information, ça impose l’humilité. Et puis, ces formats de course en Diam24 sont si rapides qu’ils imposent des processus de réflexion express, ce qui est très stimulant ». 

Son rôle à bord sera celui de numéro Un, notamment sur les raids côtiers. A la manœuvre, l’œil sur la route, il pourra ainsi s’occuper de la navigation en s’appuyant sur son expérience du large.


Programme
Après le Grand Prix de Pornichet ce week-end, Paul Meilhat s'alignera sur Spi Ouest France (13-17 avril), puis au Grand Prix Guyader (29 avril-8 mai), Grand Prix de l’Ecole Navale (24-28 mai) et les trois premières étapes du Tour de France à la Voile : Dunkerque (7-9 juillet), Fécamp (10-11 juillet), Jullouville (13-14 juillet).

Par la rédaction
Source : Blanco Negro