jeudi 6 avril 2017

Volvo Ocean Race / Monocoque ou multicoque ? Le futur monotype sera conçu par Guillaume Verdier

La Volvo Ocean Race 2017-18 approche à grands pas. Se disputant aujourd'hui sur des monotypes, la prochaine édition, la 14e, se courra sur de tout nouveaux bateaux conçus par l’architecte français Guillaume Verdier. Ces monocoques ou multicoques seront construits sous la direction du chantier Persico en Italie.


Credit : A.Infante/Volvo Ocean Race

Monocoque ou multicoque ?
Guillaume Verdier a rejoint le Design Team de la Volvo Ocean Race. Il travaille actuellement avec l’organisation de la course sur la question cruciale : le nouveau bateau sera t’il un monocoque ou un multicoque ? La décision finale sur les différentes options proposées sera annoncée le 18 mai prochain à Göteborg en Suède.


"De nouvelles façons de naviguer"
“Nous rassemblons différents domaines d’expertise venant de projets comme l’America’s Cup, les multicoques océaniques et les IMOCA Open 60”, explique Guillaume Verdier. “Nous partons d’une page blanche et quel que soit le type de bateau que nous dessinerons, monocoque ou multicoque, nous apprendrons beaucoup en travaillant ensemble. 

Je pense que les marins veulent juste prendre du plaisir sur l’eau et sont attirés par de nouvelles façons de naviguer. En Open60 par exemple, nous avons réalisé quelque chose qui était assez radical, mais à la fois très safe, et ce sera la clé pour la Volvo Ocean Race”.

Architecte naval, Guillaume Verdier a participé ces dernières années à la conception des plus grands bateaux de course, du multicoque géant Maxi Edmond de Rothschild de Gitana qui sera mis à l’eau en juillet, aux multicoques volants de Team New Zealand pour l’actuelle America’s Cup, ou encore les deux premiers IMOCA à l’arrivée du dernier Vendée Globe, Hugo Boss et Banque Populaire VIII.


"Nous devons maintenant avancer"
“La flotte actuelle a été dessinée en 2011 et elle été conçue pour participer à deux éditions, rappelle le Directeur Général de la Volvo Ocean Race, Mark Turner. “Nous devons maintenant avancer et penser aux futurs bateaux”.

Nick Bice, Responsable du Développement Technique, poursuit : “Cette fois, nous préférons travailler avec un seul chantier, Persico, qui de son côté sous-traitera certainement à d’autres chantiers à travers le monde pour respecter les délais et le budget”.


Quatre équipes annoncées
La prochaine édition, dont le départ sera donné le 22 octobre 2017 d’Alicante en Espagne, se courra sur les mêmes Volvo Ocean 65 qui ont été remis à neuf dans le chantier de Lisbonne. Ces bateaux avaient été conçus pour être suffisamment rapides et fiables afin de boucler au moins deux tours de la planète.

La flotte des sept bateaux existants en 2014-15 sera complétée par un tout nouveau Volvo Ocean 65, qui a été commandé par Team AzkoNobel pour l’édition 2017-18.

A plus de six mois du départ, quatre équipes ont à ce jour été annoncées. Les autres seront révélées dans les semaines et mois à venir.

par la rédaction
Source : Volvo Ocean Race